×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Edition N° 5618 | Le 21/10/2019
    Après l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (Anrt), place au régulateur audiovisuel (Haca) qui vient de nommer ses responsables du droit d’accès à l’information. L’instance applique l’une des obligations de la loi sur le droit d’accès à l’information. Les personnes désignées devront recevoir les demandes d’accès à l’information, les examiner et fournir les informations ...
    Edition N° 5617 | Le 18/10/2019
    L’une des auditions tenues en décembre 2018 à Rabat par le Conseil de la concurrence. Ici, les syndicats les plus représentatifs sont entendus au sujet des prix du carburant (voir page 8). L’on reconnait de dos le président du Conseil, Driss Guerraoui. En arrière-plan, le secrétaire général de la CDT, Abdelkader Zaïr (avec son béret noir) et à sa droite, Hussein El Yamani (en costume gris et...
    Edition N° 5617 | Le 18/10/2019
    Afriquia, Vivo Energy (Shell) et Total Maroc figurent dans le top 5 des distributeurs de carburants. Ces compagnies détiennent 64% de part de marché, soutient la CDT Le Conseil de la concurrence reproche au Groupement des pétroliers du Maroc (GPM) et à ses membres des «pratiques restrictives à la concurrence». «Leur président a fait au moins trois déclarations de presse annonçant...
    Edition N° 5617 | Le 18/10/2019
    2.477 stations-services recensées en 2018. Le débat sur les prix du carburant est devenu une affaire d’opinion publique (Ph. Jarfi) Le Conseil de la concurrence a notifié ses griefs aux pétroliers et à leur association (GPM). Selon les documents officiels dont L’Economiste détient copie, ses enquêteurs relèvent «l’existence d’une décision d’association d’entreprises et de pratiques...
    Edition N° 5616 | Le 17/10/2019
    Condamnée à un an de prison ferme pour avortement, Hajar Raissouni a été graciée par le Souverain. La jeune femme a été arrêtée fin août 2019 avec quatre autres personnes: son fiancé, son médecin et deux assistants médicaux.  Ces derniers ont été également graciés. La justice les avait accusés de «relations sexuelles hors mariage», «avortement» et «participation à l’avortement». Le tribunal pénal...
    Edition N° 5610 | Le 09/10/2019
    C’est un contentieux assez particulier que vient de trancher la juridiction sociale de Casablanca. Mardi 8 octobre, elle a rejeté en appel la procédure d’indemnisation initiée par l’ex-DG de Microsoft Maroc. Samir Benmakhlouf a réclamé 16 millions de DH à son ancien employeur pour licenciement abusif. Il a officié à la direction générale de 2011 à 2016 avant de s’envoler pour Dubaï. L’affaire a...
    Edition N° 5610 | Le 09/10/2019
    Le Groupement des pétroliers du Maroc (GPM) a désigné le cabinet d’avocats d’affaires Allen & Overy pour le défendre devant le Conseil de la concurrence. Certains opérateurs ont plutôt opté pour des avocats locaux, comme Bakouchi & Habachi Law Firm, afin de les représenter à titre individuel. Le régulateur enquête depuis le 23 novembre 2016 sur des supposées pratiques anticoncurrentielles...
    Edition N° 5609 | Le 08/10/2019
    C'est un vieux problème: les droits d'accès aux barreaux sont-ils légaux? Les 4.575 candidats reçus en 2019 doivent payer entre 72.000 et 100.000 DH!  Chaque barreau sur les 16 existants a son tarif. Or, la loi n°28-08 régissant la profession ne prévoit pas ces «droits». Ce dossier pose des interrogations insistantes sur la gestion de la corporation. La refonte de la loi sur les avocats est...
    Edition N° 5608 | Le 07/10/2019
    Le Pr Chafik Chraïbi est un militant de la première heure par la légalisation partielle de l’avortement. Ce gynécologue exerce depuis 35 ans à la maternité des Orangers au CHU Ibnou Sina à Rabat. Il a été démis de son poste de chef de service en 2015 «à cause de son passage» à l’émission Envoyé spécial de France 2 sur l’avortement. Le ministère de la Santé, du temps de Houcine El Ouardi, n’a...
    Edition N° 5608 | Le 07/10/2019
    Hajar Raïssouni a été arrêtée fin août 2019 avec quatre autres personnes: son fiancé, son médecin et deux assistants médicaux. Elles ont été accusées de «relations sexuelles hors mariage», «avortement» et «participation à l’avortement». Le tribunal pénal de Rabat les a condamnés fin septembre 2019 à des peines de prison allant de 8 mois à deux ans. Un recours en appel sera engagé dans ce procès....
    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc