×
Destruction créatrice
Destruction créatrice Par Mohamed Ali Mrabi
Le 30/05/2024

C’est une tendance qui se démocratise de plus en plus. Acheter en ligne est devenu (presque) un acte banal. L’aspect pratique du e-commerce a... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Taxe sur les voitures de luxe: Le compte n’est pas bon

Par Hassan EL ARIF | Edition N°:6748 Le 19/04/2024 | Partager

Instituée par la loi de finances 2014, la taxe de luxe sur les voitures à partir de 400.000 DH HT continue de jouer de mauvais tours aux concessionnaires. La TVA étant appliquée directement au prix des véhicules sans intégrer le montant de la taxe de luxe. Un distributeur ayant fait l’objet d’une vérification fiscale a dû demander des clarifications à la Direction générale des impôts sur la base imposable à la TVA. L’administration fiscale rappelle que la taxe sur la valeur ajoutée doit être appliquée au prix du véhicule majoré de la taxe de luxe. Les autres concessionnaires sont-ils en règle par rapport à ce mode de calcul?

Vous pouvez consulter cette archive avec:

ou



Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite