×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

Edition N° 6085 | Le 03/09/2021
L’Institut royal pour la recherche sur l’histoire du Maroc nourrit deux grandes ambitions. Un état des lieux sur la recherche historique et l’enseignement de cette discipline majeure des sciences sociales.   Ces projets ont un intérêt géostratégique et politique certain. «L’histoire (…) est l’une des principales composantes du socle des identités culturelles et nationales. Elle est l’objet de...
Edition N° 6085 | Le 03/09/2021
Le Pr. Mohamed Kenbib est un historien. Il dirige depuis fin juin 2021 l’Institut royal pour la recherche sur l’histoire du Maroc. Cet «établissement national de recherche scientifique» était rattaché auparavant à «l’autorité du ministère des Habous et des Affaires islamiques». Il consolide depuis février 2021 la nouvelle réorganisation de l’Académie du Royaume (Ph. Bziouat)  Les...
Edition N° 6082 | Le 31/08/2021
Le Forum marocain pour la démocratie et les droits de l’homme rejoint le Parti du progrès et du socialisme (PPS). Ce ralliement a été acté à la veille des élections électorales prévues pour le 8 septembre prochain. Une rencontre s’est tenue fin août à Rabat entre des représentants de chacune des parties. Visiblement, «les valeurs de la gauche» et «les principes de démocratie» du projet politique...
Edition N° 6082 | Le 31/08/2021
Après le crash d’un de ses avions, l’enquête judiciaire en cours sur cet accident et la suspension de ses activités, l’aéroclub royal de Rabat va changer de dirigeants (Cf.  L’Economiste n°6080 et 6081 du 27 et 30 août 2021). Une réunion s’est tenue dimanche 29 août 2021 à Salé. Le bureau démissionnaire n’y a pas assisté. «Cette démission n’est pas liée à l’accident aérien. Mais plutôt à un...
Edition N° 6081 | Le 30/08/2021
Nous avons une grande histoire de l’aviation. «Sans le Maroc et les Marocains, l’Aéropostale n’aurait jamais pu décoller», a témoigné le défunt Brahim Tahari, doyen des pilotes instructeurs … Le crash dont il a été victime a révélé la décadence de ce patrimoine porté notamment par les aéroclubs  (Ph. Faquihi)   Le crash d’avion en août 2020 aux environs de Kénitra a coûté la vie à deux...
Edition N° 6081 | Le 30/08/2021
Les autorités judiciaires ont ouvert une enquête après un crash aérien à Kénitra. L’épouse de l’une des victimes, Fahd Cherkaoui, assure après l’incident que son mari lui a affirmé «suivre sa formation toujours dans le même avion». Iman Amrani Hanachi s’est porté partie civile fin août 2020. La piste de Tarfaya, la cité mythique des aviateurs où a séjourné Saint Exupéry. C’est dans ce type de...
Edition N° 6081 | Le 30/08/2021
L’accident aérien aux environs de Kenitra en août 2020 a suscité une vague d’émotion, d’interrogations et de commentaires chez les mordus de l’air. Au-delà du «fait divers», un constat cinglant interpelle le lecteur du rapport d’enquête technique publié un an après le crash. Avec en arrière-plan une histoire de l’aviation au Maroc ignorée ou très peu valorisée. Y compris par les pouvoirs publics...
Edition N° 6080 | Le 27/08/2021
Brahim Tahari était une mémoire vivante de l’aviation au Maroc. Photo prise à la Bibliothèque nationale lors de la célébration, le 4 avril 2019 à Rabat, du centenaire de l’acte fondateur de l’Aéropostale. Brahim Tahari est décédé à 72 ans dans un crash d’avion à Kénitra en 2020. Le défunt était le doyen des pilotes-instructeurs et président fondateur de l’Association nationale de l’histoire...
Edition N° 6080 | Le 27/08/2021
Un accident aérien survenu le 20 août 2020 aux environs de Kénitra a précipité l’ouverture d’une enquête technique. Le doyen des pilotes-instructeurs, Brahim Tahari, et son élève-stagiaire, Fahd Cherkaoui, y ont laissé leurs vies. Les deux victimes étaient à bord d’un Cessna F150M appartenant à l’aéroclub royal de Rabat. Deux personnes, Brahim Tahari (72 ans) et Fahd Cherkaoui (36 ans) sont...
Edition N° 6080 | Le 27/08/2021
Ingénieur en télécom, Fahd Cherkaoui était un jeune papa de 36 ans. Ce passionné de parapente s’était inscrit à une formation de pilotage à l’aéroclub royal de Rabat. Il est décédé en août 2020 avec son instructeur suite à un crash d’avion aux environs de Kénitra (Ph. N.Y) S’il est appliqué de bout en bout, ce rapport pourrait amorcer un revirement dans la gestion des aéroclubs marocains....
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc