×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Directrice des rédactions – Groupe Eco-Médias

Edition N° 4800 | Le 22/06/2016
Plus célèbre que le livre de son frère, celui de Ali-Auguste Bourequat est sorti chez Michel Lafon dès 1994. Amazon en propose encore quelques exemplaires d’occasion. Ni Ali-Auguste ni Medhat René, ni les autres membres de leur famille ne disent pourquoi ils ont été incarcérés, au secret en 1973. Il est hautement probable qu’ils ne le sachent pas: il n’y a eu aucun procès. Dans l’abondance...
Edition N° 4799 | Le 21/06/2016
«A l’ombre de Lalla Chafia»,  de Driss Bouissef Rekab; chez L’Harmatan, 1989, réédition 1993. Des trois parties de ce livre, deux parlent de la prison. D’abord la «pré-prison», sans enregistrement,  ni condamnation, mais les yeux bandés ou la tête couverte d’une cagoule. La rétention des «disparus», dans des centres illégaux. Puis la «vraie prison»,  officielle, à Kénitra, après un procès d’...
Edition N° 4798 | Le 20/06/2016
La Grande-Bretagne a été durement secouée par l’assassinat d’une de leur jeune députée, Jo Cox. L’assassin ne nie pas; au contraire il revendique son acte et provoque les enquêteurs. L’opinion publique britannique est choquée. Au-delà du criminel lui-même, elle désigne pour responsable la campagne référendaire conduite par les tenants de la sortie de l’Europe. Il s’agit d’une campagne axée...
Edition N° 4798 | Le 20/06/2016
La légende a la vie dure, accréditée par de nombreux textes et sites: les atrocités de Tazmamart ou de Kénitra sont taboues. Au Maroc, il est interdit d’en parler. La réalité est différente. Depuis 1972, date de la publication du premier recueil de poèmes de Laâbi sur les tortures et emprisonnements, au moins une cinquantaine de livres ont alimenté les témoignages, sans compter les 6 gros volumes...
Edition N° 4795 | Le 15/06/2016
Mais qui donc s’est amusé à mettre le Maroc économique dans un tel état de désordre et d’inefficacité? Qu’on en juge. Le pays vend correctement ses biens et services à l’étranger, il capte aussi très bien les aides et financements extérieurs puisqu’il a plus de réserve en devises qu’il ne lui en faut. Mais, au Maroc, les finances publiques sont lamentables, au point que le niveau réel du...
Edition N° 4794 | Le 14/06/2016
La pression de l’opinion publique a été assez forte pour que le gouvernement mobilise ses services de police contre les fraudes au bac. Il faudra sans doute mener de telles opérations durant plusieurs années et ce, sans faux pas, avant que la norme soit enfin rétablie. Et aussi que les personnes majeures, auteurs ou complices, soient publiquement punies. Avec circonstances aggravantes si...
Edition N° 4793 | Le 13/06/2016
Les deux tiers des chômeurs sont des jeunes adultes de moins de 30 ans. La plupart d’entre eux cherchent leur premier job et la majorité cherche depuis plus d’un an. Et on sait depuis longtemps que plus on a de diplômes, moins on a de chance de travailler: le premier des diplômes universitaires est un certificat de chômage: un étudiant sur quatre y a droit. Bien lire: un étudiant sur...
Edition N° 4792 | Le 10/06/2016
Le mot court partout. Les tentatives pour le censurer (les bonnes vieilles habitudes sont de retour, vingt ans après leur éviction!) sont en train d’échouer, heureusement. Le Maroc n’est pas un pays émergent. Il n’est même plus une économie en croissance ou en restructuration. Il est un pays qui a besoin d’un rattrapage accéléré. Oui, il faut un rattrapage et pas n’importe lequel puisqu’il...
Edition N° 4791 | Le 09/06/2016
  Mais quelle mouche a donc piqué le chef du gouvernement? Le voilà qui vante les mérites de l’informel, en public, lors du colloque de son allié gouvernemental, le ministre des Finances, sur la construction du modèle de l’émergence  marocaine; pas n’importe quel allié puisque c’est celui qui est préposé à améliorer le recouvrement des impôts (Cf. www.leconomiste.com des 3, 6 et 7 juin 2016...
Edition N° 4790 | Le 08/06/2016
Au nom du PJD, qui a pourtant une bonne réputation sur cette question, le ministre Aziz Rabbah affirme que la corruption a «baissé de 50 à 80%».  Les uns lui demanderont d’où sortent ces chiffres sur une «activité» cachée, par nature. Les autres s’étonneront fielleusement qu’il n’arrive pas à la faire disparaître, puisqu’il sait la compter. Trêve de plaisanterie. Par définition, la...
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc