Edition N° 5140 | Le 02/11/2017
Entre le mois de septembre 2016 et septembre 2017, le prix du beurre pasteurisé est passé de 4,30 euros HT à 7,20 euros HT, soit une hausse de 71%. Au Maroc, le prix oscille autour de 100 DH le kilo, TVA à l’import comprise Les consommateurs ont certainement constaté que le prix de leur viennoiserie et autres pâtisseries a augmenté. Une explication: le prix du beurre. «Depuis quelques mois...
Edition N° 5139 | Le 01/11/2017
La république de Maurice et le Rwanda sont les deux pays africains à être les mieux classés dans le Doing Business. L’Algérie est loin derrière (166). Le Nigeria, qui représente la première économie africaine et le poids lourd de la Cédéao, est 145e derrière le Niger (144e) Le Maroc s’en tire à bon compte. Il a été classé 69e dans le Doing Business 2018, en recul d’un rang par rapport au...
Edition N° 5138 | Le 31/10/2017
La future grille de l’IS comporte trois taux d’imposition: 10% (-300.000 DH), 20% (300.001 à 1 million de DH) et 31% au-delà de 1 million de DH. Le taux d’IS des établissements financiers (banques, Bank Al-Maghrib, CDG, sociétés de financement, compagnies d’assurances et de réassurance…) reste inchangé à 37% C’est le cadeau du gouvernement aux entreprises transparentes. A partir de janvier...
Edition N° 5137 | Le 30/10/2017
«Pour stimuler l’investissement privé, il faudra agir sur plusieurs facteurs dont la fiscalité. L’introduction de la progressivité dans le calcul de l’impôt sur les sociétés est un signal fort de l’Etat pour accompagner et inciter l’investissement privé», relève Mohamed Boussaid, ministre de l’Economie et des Finances. «Mais avant tout, il faudra rétablir la confiance dans l’économie», insiste...
Edition N° 5137 | Le 30/10/2017
Pour Mohamed Boussaid, ministre des Finances, «la durée d’un budget est trop courte pour répondre à toutes les attentes» «4,6% de croissance en 2017, l’un des taux les plus élevés de notre région!», annonce fièrement Mohamed Boussaid, ministre des Finances, pendant sa traditionnelle conférence sur le projet de budget. Mais pour 2018, il sera difficile de rééditer cette performance. Le projet...
Edition N° 5135 | Le 26/10/2017
La contribution libératoire de 10% s’applique à la plus-value nette des cessions de biens immeubles ou financiers, aux intérêts sur des avoirs liquides, aux revenus locatifs, dividendes… Nouvelle édition de la contribution libératoire. Cette fois-ci, elle concerne les résidents étrangers. La mesure figure dans le projet de loi de finances et cible les personnes physiques de nationalité...
Edition N° 5134 | Le 25/10/2017
Les problèmes de délais de paiement et de contrats en souffrance arrivent en tête des doléances instruites par l’ombudsman de l’OCP Pénalités de retard, non-conformité des prestations, procédures d’achat… Au cours de la période allant de mars 2016 à février 2017, l’ombudsman de l’OCP a reçu 132 requêtes de la part de l’écosystème du groupe. Un chiffre qui peut sembler modeste comparé aux 6....
Edition N° 5133 | Le 24/10/2017
L’administration fiscale s’en va-t-en guerre contre la fraude. Le projet de loi de finances prévoit un pack de mesures censées contribuer à la lutte contre la triche fiscale. Certaines dispositions risquent de faire très mal. Il faut savoir que 60% des sociétés immatriculées à l’IS sont en déficit chronique. Parmi ces contribuables, certains sont de faux déficitaires. Par ailleurs, la TVA...
Edition N° 5132 | Le 23/10/2017
Le projet de loi de finances prévoit l’exonération des droits d’enregistrement en faveur des terrains nus achetés pour la construction d’hôtels. Dans le régime fiscal actuel, ces droits sont de 5%. L’objectif est d’encourager l’investissement hôtelier. Pour bénéficier de l’exonération, l’acquéreur doit s’engager à réaliser son projet dans un délai maximum de 5 ans à compter de la date d’achat du...
Edition N° 5132 | Le 23/10/2017
Le taux d’imposition s’applique à la plus-value sur la transactionSource : Code général des impôts 2017 et PLF 2018 Voici une disposition qui devrait imprimer une nouvelle dynamique à l’immobilier mais qui pourrait aussi plomber le marché. Le projet de loi de finances prévoit l’application d’un impôt unique de 20% sur la plus-value dégagée suite à la cession d’un terrain urbain non bâti et...
  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc