fermer
Accueil

L'économiste, le premier quotidien économique au Maroc

mardi 22 juillet 2014,
En cours de chargement ...
Votre journal aujourd´hui

Monétique: Jamais sans ma carte!
L’encours des transactions s’élève à 106,9 milliards de DH à fin juin
L'attrait pour le paiement en ligne se confirme

   

La carte bancaire devient de plus en plus monnaie courante pour les Marocains. Ceux-ci ont vu leurs habitudes muer davantage vers le paiement par carte. Plus de 126 millions d’opérations de retrait d’espèces et de paiement par cartes bancaires, locales ou étrangères, ont été recensées au terme du premier semestre, représentant ainsi une évolution de 10,5%. L’encours des transactions s’est élevé du coup à 106,9 milliards de DH, soit une hausse de 11,3% par rapport à la même période de l’année précédente.
Dans ce sens, les cartes émises par les banques poursuivent leur ascension. Elles ont bondi de 9,4% par rapport à fin 2013, totalisant ainsi 10,7 millions d’unités émises.  Ce sont principalement des cartes sous les labels Visa, Master
Card et CMI qui occupent le paysage de la monétique nationale. Elles représentent pas moins de 88% du total des cartes émises durant ce premier semestre. A ce titre, les opérations de paiement par carte auprès des commerçants affiliés au CMI ont totalisé 13,6 millions d’opérations pour un montant de 10,5 milliards de DH.
Par catégorie, ce sont les cartes marocaines qui accaparent la part du lion dans les échanges du 1er semestre. Celles-ci ont enregistré 11,1 millions d’opérations pour un montant de 6,3 milliards de DH. Soit une amélioration de 21,6% en nombre et 20,6% en valeur. Les cartes étrangères ont, de leur côté, enregistré 2,5 millions d’opérations pour un montant de 4,2 milliards de DH. Elles représentent 46,9% des opérations effectuées.Et ce, malgré la bonne santé du secteur touristique au Maroc. Durant les cinq premiers mois de l’année, 3,57 millions de touristes ont été recensés aux postes frontières.
Du côté du paiement en ligne, les Marocains en sont devenus de plus en plus accros. Le nombre de transactions de paiement électronique a bondi de quasiment 21,6 % à fin juin avec 987.311 opérations recensées. Il engendre un montant global de 602,8 millions de DH, soit une progression de 24,8%. «La croissance du nombre de transactions continue d’être tirée par la progression aussi bien des porteurs de cartes que des sites marchands», explique-t-on au CMI. Le succès du paiement en ligne s’explique en partie par le nombre croissant des sites marchands. Ils ont été portés au nombre de 474 sites actifs à fin juin contre 319 à la même période de l’année dernière. 
A. Lo