×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

L'Iran au secours des Etats-Unis

Par L'Economiste | Edition N°:1748 Le 15/04/2004 | Partager

. La crise des otages s'aggraveLE ministre iranien des Affaires étrangères, Kamal Kharazi, a affirmé hier mercredi que les Etats-Unis avaient demandé l'aide de Téhéran pour régler la crise en Irak et que l'Iran œuvrait dans ce sens. «Nous avons beaucoup de correspondances (avec les Américains). A propos de l'Irak, nous avons également eu beaucoup d'échanges de courrier. Tout naturellement, il y a des demandes de ce type pour que nous aidions à améliorer la situation et régler la crise, et nous menons des efforts dans ce sens», a déclaré Kharazi. Il a ajouté que c'est l'ambassade suisse à Téhéran, qui représente les intérêts américains en Iran, qui jouait le rôle d'«intermédiaire» entre les deux pays. Par ailleurs, et sur le terrain, la trêve dans le bastion sunnite de Falloujah a été prolongée de 48 heures à partir d'hier mercredi. Et ce, afin de permettre la réouverture de deux importants hôpitaux de la ville assiégée par les marines. Cette prolongation a été obtenue «au cours des négociations qui continuent» et qui conduiront à d'autres mesures, comme un retrait des tireurs embusqués» américains de la ville, a ajouté un médiateur. Le président américain George W. Bush a réaffirmé que la souveraineté serait transférée le 30 juin aux Irakiens tout en n'excluant pas l'envoi de troupes supplémentaires. Par ailleurs, Moqtada Sadr, réfugié à Najaf, a affirmé mardi chercher la négociation dans ce conflit.La crise des otages s'est encore aggravée mardi, avec l'annonce de l'enlèvement de quatre ressortissants italiens et un journaliste français. La coalition a indiqué qu'une quarantaine d'otages de 12 pays étaient actuellement détenus en Irak.(AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc