×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Les Indiens visent le marché des logiciels

Par L'Economiste | Edition N°:4048 Le 07/06/2013 | Partager
Pour l'instant, de simples partenariats commerciaux
Le Maroc ne récupère toujours pas la partie développement

«Nous voulons faire du Maroc un hub pour desservir en priorité les pays de l’Afrique francophone et même d’Europe», explique Hari Haran, PDG de Persistent

L’Inde est indiscutablement l’une des plus grandes puissances en matière des technologies de l’information.  Mais, hors quelques exportations de phosphates, New Delhi reste très éloignée économiquement du Maroc. Pourtant, les entreprises indiennes commencent à s’intéresser au Royaume. L’une d’entre elles vient de franchir le pas. Persistent Systems, qui est un acteur de référence mondiale dans le secteur du développement de logiciels, vient de prendre pied au Maroc. L’implantation se fera en partenariat avec la société Syscare. La relation de Persistent Systems avec le Maroc ne date pas d’aujourd’hui. «Nous avons collaboré avec le port TangerMed pour résoudre un problème informatique pointu», confie Hari Haran, PDG de Persistent. En fait, selon le management de l’entreprise, en trois jours, le site de l’Inde a résolu une problématique qui a handicapé le système d’information du port depuis un an. Avec une présence physique au Maroc, l’entreprise pourra diagnostiquer les besoins de ses clients et les accompagner dans le déploiement des nouvelles solutions. La partie développement se fera dans les centres de Persistent en Inde et en France. Haran est actuellement en prospection au Maroc. Le PDG a déjà rencontré plusieurs partenaires potentiels. Le choix du Maroc pour la première implantation n’est pas anodin. «Nous voulons faire du Maroc un hub pour la région. L’objectif est de desservir depuis cette plateforme les marchés de l’Afrique francophone et même d’Europe»,  confie Muneer Taskar, vice-président. L’entreprise cible trois secteurs prioritaires: banques, télécoms et logistique. Elle dispose également d’une expérience dans le domaine de la santé et de l’e-gov. Pour l’instant, l’entreprise ne se prononce pas sur les objectifs chiffrés de son projet ni sur l’investissement. Elle est toujours en phase de lancement et de prospection. Persistent compte également proposer aux étudiants ingénieurs marocains des stages de perfectionnement en Inde. L’entreprise emploie à travers le monde 6.750 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 237 millions de dollars.
Tout porte à croire que Persistent n’est que la première d’une longue série d’entreprises indiennes voulant s’implanter au Maroc. En effet, le road-show, organisé le mois dernier à Mumbaï par l'AMDI, a été concluant.  Le groupe Infosys, géant indien de l'informatique et pionnier des nouvelles technologies en Inde, a montré son intérêt pour la plateforme industrielle marocaine,  en particulier pour ses opérations destinées aux pays francophones.
IL. B.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc