×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

TangerMed: De nouveaux équipements pour APM

Par L'Economiste | Edition N°:4048 Le 07/06/2013 | Partager
De nouveaux camions pour équiper le quai à conteneurs
De fabrication française, ils offrent une solution modulaire et surtout très économe

Les nouveaux camions ATT d'APM Terminals permettront des économies de combustible de près de 30%

La protection de l’environnement passe avant tout pour APM Terminals. L’entreprise, en charge du premier quai à transbordement du port TangerMed, a commencé à recevoir ses nouveaux camions de manutention portuaire, les ATT du français Gaussin Manugistique. Ils ont été présentés lors d’une journée dédiée à l’environnement à TangerMed en collaboration avec l’Autorité portuaire TangerMed.
Il s’agit de camions de transport de conteneurs sur quai de nouvelle génération conçus pour travailler dans le domaine portuaire. Ils se chargent du transport des conteneurs des grues aux points de stockage sur le quai. Leur particularité se base sur une grande modularité. En effet, le module moteur baptisé ‘PowerPack’ est interchangeable. En cas de panne, il peut être échangé en 15 minutes et remplacé par un autre en ordre de marche, ce qui réduit les temps de maintenance et d’immobilisation, explique Ali Benali, directeur exploitation chez APM Terminals Tangier. D’autre part, la consommation est nettement réduite par rapport à des camions de transport conventionnels vu que les ATT sont dotés d’un système de démarrage ‘Start & Stop’ qui permet de stopper le moteur, véhicule à l’arrêt. «Or les temps d’arrêt peuvent constituer près de 65% du temps de fonctionnement. L’arrêt du moteur permet de substantielles économies», explique Benali, pouvant aller jusqu’à 30% par rapport à la consommation totale. Même si ces économies ont leur importance surtout si on consomme près de 60.000 litres de combustible par mois, c’est surtout l’aspect environnemental et les économies en matière de pollution qui ont guidé le choix d’APM Terminals, selon Hartmut Goeritz, directeur général d’APM Terminals Tangier.
Au niveau de la structure, ce véhicule est dit «automoteur» en ce sens qu’il n’intègre pas de remorque ni de tracteur, mais forme un ensemble complet. Une première phase de test a été entamée par le constructeur au quai de TangerMed pour évaluer et tester en conditions réelles le matériel en début d’année. Les premières unités ont déjà été livrées. APM entend se procurer 48 camions ATT de la dernière génération. Ces derniers disposent d’autres fonctionnalités comme celle de se garer automatiquement sous la grue et de positionner le camion de manière précise sans l’intervention du conducteur, un système mis en place avec la participation active des équipes d’APM Terminals, explique Benali. D’autre part, l’ATT répond de manière efficace au credo d’APM, «Safety first», la sécurité d’abord.
La cabine offre une protection optimale au conducteur pouvant résister à des charges de 80 tonnes. En outre, la cabine et l’avant du véhicule sont conçus à l’image des berlines modernes avec des zones de déformation permettant de sauvegarder l’intégrité de l’habitacle et de son conducteur. A noter que APM Terminals Tanger est le premier terminal à conteneurs au monde à utiliser ces engins dont une future évolution est prévue.
En septembre, des packs à motorisation électrique devront être testés au premier quai à conteneurs. Ils devront remplacer de manière graduelle les packs à énergie thermique. «Notre objectif est de passer au tout électrique à moyen terme», explique Goeritz.
Gaussin Manugistique est une entreprise française basée à Héricourt (Haute-Saône), où elle emploie 40 salariés. Le véhicule ATT sera, quant à lui, sous-traité en République tchèque.
Ali ABJIOU

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc