Dossier Spécial

Universiapolis: L’expérience canadienne fait ses preuves

Par Fatiha NAKHLI | Edition N°:5057 Le 04/07/2017 | Partager
Développement de la personnalité, des compétences et de l’esprit entrepreneurial
Isiam, Ecole polytechnique, Ecole de tourisme, Sup’HCom… les offres
universiapolis_057.jpg

 Universiapolis a opté pour des méthodes pédagogiques nord-américaines qui ont fait leurs preuves. Ils permettent une bonne insertion des lauréats dans le marché du travail, aussi bien au niveau national qu’international. 1.627 étudiants de 18 nationalités différentes évoluent sur le campus de l’Université internationale d’Agadir

L’Université internationale d’Agadir, qui a bénéficié récemment d’une reconnaissance de l’Etat, rayonne. En effet, cette structure, qui a été créée il y a 27 ans grâce au financement du gouvernement canadien et avec l’appui du réseau universitaire du Québec, a opté pour des méthodes pédagogiques nord-américaines qui portent leurs fruits. Et permettent une bonne insertion des lauréats dans le marché du travail, aussi bien au niveau national qu’international. «Notre stratégie est orientée vers le développement de la personnalité, des compétences et  de l’esprit entrepreneurial et c’est ce qui  fait aujourd’hui notre force», explique Aziz Bouslikhane, président d’Universiapolis.

• Isiam
La faculté des sciences de gestion Isiam-Agadir est dotée d’un corps professoral de plus de 70 professeurs dont 30 intervenants internationaux. Elle offre des programmes bachelor et master en sciences de gestion dans les spécialités marketing, gestion commerciale, finance-contrôle de gestion, gestion des ressources humaines, informatique, logistique, management… En plus de programmes master en double diplomation avec les universités partenaires en France et au Canada. Cette faculté propose aussi à ses 900 étudiants, différentes formules de mobilité étudiante Tels des voyages d’études, séjours linguistiques, semestres d’échange et des cursus internationaux en double diplomation. Avec l’Université de Lorraine, l’Université de Strasbourg, l’Université de Moncton au Canada, l’Université du Québec en Outaouais-Canada et l’Université de Wuhan en Chine.

• L’Ecole polytechnique
Cet établissement d’enseignement supérieur privé forme des ingénieurs polyvalents dans les domaines du génie informatique, industriel, électrique, mécanique et agroalimentaire. L’Ecole polytechnique d’Agadir délivre un diplôme reconnu ayant l’équivalence ingénieur d’Etat. L’établissement se donne pour mission de former des ingénieurs préparés aux défis de la mondialisation et parfaitement intégrés dans leurs entreprises et organisations, au Maroc et à l’international. Le projet pédagogique de cette école offre l’opportunité à chacun de construire son parcours via une pédagogie fondée sur la qualité. Au travers de son cycle préparatoire, de ses cycles d’ingénieur et de ses masters, l’Ecole polytechnique d’Agadir encourage les étudiants à prendre des risques dans un environnement complexe, à entreprendre et innover, à créer et décider. Elle permet de même à ses étudiants de suivre un programme de formation au sein d’une institution partenaire internationale et de préparer un double diplôme.
• L’Ecole de tourisme
Fondée en 2006, l’Ecole supérieure de tourisme et technologie hôtelière bénéficie de la longue expérience du groupe dans l’enseignement supérieur privé. La création de cette école vise essentiellement la formation de cadres, capables de relever les défis liés au développement du secteur touristique et hôtelier au Maroc. Au terme du cursus, les étudiants sont appelés à maîtriser le fonctionnement des différents départements d’un établissement hôtelier (hébergement, restauration, cuisine, ressources humaines, commercial, finance …) Les diplômés sont habilités à occuper des postes de gestionnaires dans tous les départements touristiques et hôteliers, ou encore, sont en mesure de développer leur propre projet touristique. Sur le marché du travail, toutes les chances sont de leur côté étant donné que le secteur du tourisme et de l’hôtellerie est constamment à la recherche d’un personnel de qualité et dirigeants spécialisés dans des départements tels que le  marketing, la vente, la comptabilité, les ressources humaines et la finance.

• Sup’HCom
Sup’HCom ou école supérieure des sciences humaines et de la communication. Sa mission est de former les étudiants à la maîtrise opérationnelle et stratégique des métiers de la communication et des médias. En effet, elle les prépare à occuper des postes à différents niveaux de responsabilité en entreprise, en agence de communication, en organismes sociaux ou en institutions publiques. Avec diplômes accrédités par l’Etat en bac+3 ou bac+5. Filière de prédilection, communication des organisations et gestion des ressources humaines.

                                                                       

Agadir/ENCG: Première business school au Maroc

L'Ecole nationale de commerce et de gestion d’Agadir (ENCGA) est très prisée par les bacheliers. Pour la prochaine rentrée universitaire, 430 nouveaux lauréats seront accueillis dans son enceinte. Cette école est classée première business school marocaine par le journal Consortium en 2015. Un classement basé sur les publications et la recherche scientifique des cinq dernières années, de même que sur la visibilité de l’établissement sur Internet.

Cet établissement public relevant de l’Université Ibn Zohr d’Agadir, et composante des ENCG du Royaume, a pu en effet se distinguer à l’international. Créée en 1994, l’ENCG-UIZ forme des cadres hautement qualifiés en différentes techniques de commerce international, dont marketing, techniques comptables, financières, outils d’audit, contrôle de gestion et systèmes d’information et de communication.

Elle compte aujourd’hui 1.800 étudiants. «Notre établissement propose un cursus attractif dans un environnement favorable à l’apprentissage et au partage du savoir-faire, soutenu par un réseau de partenaires professionnels», explique Abdelaziz Bendou, directeur de l’ENCG Agadir.

Les activités de recherche et de création de savoir de l’ENCG Agadir se font dans le cadre de la formation doctorale en sciences et techniques de gestion accréditée par le ministère depuis 2008. Une cinquantaine de doctorants et d’enseignants-chercheurs mènent leurs travaux au sein d’équipes et laboratoires de recherche accrédités par l’Université Ibn Zohr. L’ENCG Agadir développe une stratégie de rapprochement avec les entreprises et administrations publiques de la région par le développement d’une offre de formation continue diplomante. A la carte et sur mesure en relation avec les besoins actuels d’accompagnement des organisations et des individus.

Pour rappel, l’établissement a récolté de nombreuses distinctions honorifiques. Notamment le Premier prix de L’Economiste pour la recherche, décerné à Majda El Agy en 2014; le 1er Prix du business school trading championship-master F2MR en 2015. En 2016, l’école rafle trois prix à l’Aiesec Indonésie Morning Sunshine: Prix du «Most congenital exchange participant in the project», Prix de «Best contribution in the projet» et Prix de «Best booth in the global village». En 2017, l’établissement a reçu une mention honorable pour «ITechClub ENCG Agadir» au Grand prix de l’action para-universitaire. Durant cette même année, la troupe Kiproko ENCG Agadir remporte le Grand prix du théâtre universitaire Fitua 2017.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc