×
Trou noir
Trou noir Par Mohamed Ali Mrabi
Le 01/03/2024

Pour les partis politiques, «le compte n’est pas bon»! Contrairement aux slogans sur la moralisation et la préservation des deniers publics, brandis lors des... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
Edition N° 6715 | Le 01/03/2024
Après la période difficile de la crise Covid, «nous avons constaté une reprise importante entre 2021 et 2022, avant de retrouver un rythme normal en 2023», selon Hassan Boubrik, DG de la CNSS, lors de son passage au Club de L’Economiste. Selon les chiffres bruts des affiliés, les dirigeants de la CNSS font état d’une progression d’à peu près 175.000 salariés déclarés en moyenne mensuelle,...
Edition N° 6715 | Le 01/03/2024
Négligées  pendant plusieurs années, les polycliniques de la CNSS retrouvent des couleurs. Le nouveau management entend en faire de véritables unités médicales en phase avec l’évolution de la demande en prestations de santé. «Les polycliniques dégageaient un déficit important, s’élevant à près de 250 millions de DH par an», selon Hassan Boubrik, DG de la CNSS. Aujourd’hui, le plan de...
Edition N° 6715 | Le 01/03/2024
Pour les partis politiques, «le compte n’est pas bon»! Contrairement aux slogans sur la moralisation et la préservation des deniers publics, brandis lors des campagnes électorales, ils continuent à donner le mauvais exemple. La publication des rapports annuels de la Cour des comptes relatifs à l’audit des formations politiques met à nu des dysfonctionnements longtemps décriés. Entre ceux...
Edition N° 6715 | Le 01/03/2024
Relations between Morocco and France appear to be thawing. The visit to Morocco on Monday February 26, 2024 by the head of French diplomacy, Stéphane Séjourné, was aimed in particular at dispelling «misunderstandings». It has to be said that the historic ties between Rabat and Paris have been negatively impacted by a series of «problems». During his visit to Rabat, Stéphane Séjourné stressed...
Edition N° 6713 | Le 28/02/2024
«L’IA n’est pas encore partout… Du moins pour le moment!» Cette accroche souvent observée dans les halls des grands salons technologiques, comme le Gitex de Dubaï ou le CES de Las Vegas, témoigne de la place qu’occupe désormais cette technologie partout dans le monde. L’essor impressionnant de l’intelligence artificielle remet en question ce qui était jusque-là considéré comme «des...
Edition N° 6712 | Le 27/02/2024
Le dégel des relations entre le Maroc et la France semble se confirmer. La visite effectuée, hier lundi, par le chef de la diplomatie française, Stéphane Séjourné, au Maroc, visait notamment à dissiper les «malentendus». Il faut dire que les liens historiques entre Rabat et Paris ont été négativement impactés par une série de «problèmes». Lors de sa visite à Rabat, Stéphane Séjourné a insisté...
Edition N° 6712 | Le 27/02/2024
«Le lien qui unit nos deux pays est exceptionnel. Tournons-nous vers l’avenir!» Le message posté par le chef de la diplomatie française, Stéphane Séjourné, sur son compte X (ex-Twitter), lors de sa visite au Maroc, laisse entendre qu’un «nouveau chapitre» s’ouvre dans les relations entre Rabat et Paris. Après de longs mois de tension, les deux pays veulent repartir sur de bonnes bases. Si...
Edition N° 6711 | Le 26/02/2024
Face aux étudiants de l’Université Hassan II à Casablanca, Ryad Mezzour s’est voulu méthodique. Intervenant lors d’une rencontre organisée par la Fondation Links, le ministre a choisi de placer la dynamique industrielle en cours dans son ancrage historique. Il a rappelé les difficultés que rencontrait le Maroc pour ouvrir progressivement de nouveaux marchés, renforcer sa connectivité logistique,...
Edition N° 6711 | Le 26/02/2024
Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie, a rappelé que pour accompagner la dynamique d’attraction de grands groupes industriels, l’Etat a financé la formation pour adapter les ressources humaines aux besoins des opérateurs. Et nous avons découvert que «les Marocains apprennent vite» (Ph. L’Economiste) Pour les intervenants lors de la rencontre organisée par la Fondation Links, la...
Edition N° 6710 | Le 23/02/2024
L’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations a accompagné, l’année dernière, plus de 170 projets, pour un montant de 137 milliards de DH, permettant la création de 21.000 emplois. Sur ce total, 66 projets ont été validés par la Commission nationale des investissements. Ces statistiques ont été dévoilées lors de dernier Conseil d’administration de l’Agence. Pour ce...