×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Protection du climat
    USA et Arabie saoudite pointés du doigt

    Par L'Economiste | Edition N°:2669 Le 10/12/2007 | Partager

    . Pas assez d’efforts pour l’environnementL’Arabie saoudite et les Etats-Unis sont les deux pays qui font le moins d’efforts pour la protection de l’environnement, affirme l’ONG Germanwatch dans son classement annuel des performances climatiques des 56 pays les plus pollueurs de la planète publié vendredi dernier.Selon l’indice Climate Change Performance Index (CCPI), développé par l’ONG allemande depuis 2005 sur la base de données de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), la Suède reste comme l’an dernier championne des mesures de protection de l’environnement, devant l’Allemagne qui grimpe de la 5e à la 2e place. En revanche, la France recule de la 12e à la 18e par rapport à l’an dernier.«Les pays qui sont bien classés n’ont aucune raison de se reposer sur leurs lauriers», met toutefois en garde dans un communiqué l’organisation, qui évalue aussi les progrès réalisés. Sur les 20 premiers, 12 sont des pays européens dont, dans l’ordre décroissant, la Suède, l’Allemagne, la Hongrie, le Royaume-Uni, la Belgique, le Portugal, Malte, la Suisse, la Norvège, le Danemark, la France et la Slovaquie. Les mauvais élèves du Vieux continent sont l’Italie, qui a chuté à la 41e place (31e en 2007), l’Espagne, qui est passée de la 38e à la 29e position et l’Autriche, numéro 37, contre 39 auparavant. Parmi les 10 pays les plus pollueurs du monde –les deux premiers étant les Etats-Unis (21,44%) et la Chine (18,8%)–, 7 sont en fin de classement, entre la 40e et la 55e place. Les grands pays émergents ont tous largement progressé dans le classement, et trois d’entre-eux sont en tête: le Mexique est 4e, l’Inde 5e et le Brésil 8e. La Chine, 40e, reste à la traîne, même si elle a gagné 14 places en un an, tandis que l’Afrique du Sud avance du numéro 46 au 33.Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc