×
«Tounés»
«Tounés» Par Abouammar Tafnout
Le 12/08/2022

Ce fût un temps où on nous chantait les louanges du «modèle tunisien», qui allait montrer l’exemple et démocratiser ce que l’administration américaine appelle zone Mena... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Archives

Articles de L'Edition N° 5849 Du Mercredi 23 septembre 2020

A La une

Le Covid-19 menace les comptes de la CNSS

L’impact du Covid-19 sera visible sur les comptes de la sécurité sociale. Le manque à gagner en termes de cotisations est estimé à 4,4 milliards de DH. Les différentes prestations seront touchées mais, à des degrés divers. Celle qui en pâtirait le plus n’est autre que la branche des pensions... Lire la suite

Conjoncture économique: Quelques signes et beaucoup d’incertitudes

Le Conseil de Bank Al-Maghrib, qui a tenu hier mardi 22 septembre sa troisième réunion trimestrielle, a maintenu le taux directeur inchangé à 1,5%. En revanche, il a revu à la baisse les prévisions de croissance. Le PIB devrait ainsi se contracter de 6,3% en raison notamment du redémarrage plus long que prévu de l’activité économique. S’y ajoutent, les restrictions locales ou sectorielles suite à la recrudescence des contaminations. Lire la suite

BAM pessimiste sur la croissance

Le Conseil de Bank Al-Maghrib, qui a tenu hier mardi 22 septembre sa troisième réunion trimestrielle, a maintenu le taux directeur inchangé à 1,5%. En revanche, il a revu à la baisse les prévisions de croissance. Le PIB devrait ainsi se contracter de 6,3% en raison notamment du redémarrage plus long que prévu de l’activité économique. S’y ajoutent, les restrictions locales ou sectorielles suite à la recrudescence des contaminations. Lire la suite

Fès: Mystérieuse suspension des tests PCR du privé

Les médecins de la ville de Fès sont intrigués par la «mystérieuse» suspension des prélèvements RT-PCR au niveau des trois laboratoires privés de biologie médicale. Ces laboratoires avaient pourtant été autorisés par le ministre de la Santé Khalid Aït Taleb, après l’aval de l’Institut national d’hygiène (INH). Ils répondaient aux exigences du cahier des charges relatif au dépistage du Covid dans le secteur privé... Lire la suite

Tanger: Retour graduel à la normale dans les hôpitaux

Ouf de soulagement dans les hôpitaux de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma. A Tanger, la baisse des infections et la stabilisation du nombre de cas confirmés a permis le démarrage d’un retour à la normale de l’activité des hôpitaux de la région. C’est le cas des centres hospitaliers Mohammed VI et Kortobi qui pourront accueillir des malades souffrant d’autres pathologies... Lire la suite

Tempête au sein du PJD

Saâdeddine El Othmani est à la croisée des chemins. Le chef du gouvernement est pris entre deux feux. D’un côté, il est affaibli par le manque de cohérence dans sa majorité dont ses composantes lui rendent la vie difficile. De l’autre, et c’est plus grave, un incendie est allumé dans sa propre maison, le PJD et qui risque de ravager toutes les fondations... Lire la suite

Editorial