Société

Un playboy nommé Hugh Hefner

Par Aïda BOUAZZA | Edition N°:5116 Le 29/09/2017 | Partager
Le fondateur du célèbre magazine masculin est décédé à l’âge de 91 ans
L’homme d’affaires s’est construit un empire de plusieurs millions de dollars
hugh-hefner-016.gif

Le magazine Playboy a rendu hommage à Hugh Hefner en publiant la citation suivante de son fondateur: «La vie est trop courte pour vivre le rêve de quelqu’un d’autre» (Ph. AFP)

Il aura vécu une vie que beaucoup auront envié, entouré de bimbos à la plastique parfaite dans un empire qu’il aura rêvé et construit. Hugh Hefner, qualifié de «prophète de l’hédonisme pop» par le Times magazine, est mort de causes naturelles dans sa fameuse Playboy Mansion à l’âge de 91 ans entouré des membres de sa famille. Il laisse derrière lui ses 4 enfants et sa dernière épouse en date, Crystal Harris âgée de 31 ans.

Le pionnier de la presse érotique était rédacteur pour Esquire, mensuel masculin américain, lorsque l’idée de créer son propre magazine commence à germer. En décembre 1953, il lance la revue de charme au logo représentant le célèbre lapin au nœud papillon qu’il nommera «Playboy». Et c’est seulement avec une contribution personnelle de 600 dollars et 8.000 dollars empruntés autour de lui et à la banque qu’il se lance dans l’aventure qui fera de l’hédonisme un empire à plusieurs millions de dollars.

Les ventes de la première édition, qui avait comme première playmate Marilyn Monroe en couverture, ont atteint 50.000 exemplaires. Ont suivi les plus grandes icônes et actrices à l’instar de Romy Schneider, Ursula Andress, Betty Page, Jayne Mansfield, ou encore Pamela Anderson, Anna Nicole Smith, Cindy Crawford, Sharon Stone…

La revue de charme controversée, à l’instar de son fondateur, contribuera à la révolution sexuelle aux Etats-Unis dans les années 60. «Avoir changé les attitudes face au sexe» sera la plus grande fierté de Hugh Hefner, interrogé par le New York Times en 1992.

En plus du magazine Playboy, l’homme d’affaires lance Playboy TV, des Playboy Clubs, des boutiques, un site web… Le magazine atteint son apogée dans les années 70 et connaît un déclin depuis une quinzaine d’années suite à la concurrence et l’arrivée d’Internet. Le Playboy Mansion, fameux manoir acheté en 1971 à 1,1 million de dollars a été revendu par son propriétaire à un fils de milliardaire pour 100 millions de dollars. Hugh Hefner qui a organisé les soirées les plus folles qui ont accueilli les stars du monde entier a eu l’autorisation d’y vivre jusqu’à la fin de ses jours. Aujourd’hui, le magazine est publié dans plus de 20 pays.

Une pluie d’hommages a inondé les réseaux sociaux à commencer par le magazine lui-même qui saluait son fondateur. De Larry King à Kim Kardashian en passant par Pamela Anderson ou encore Paris Hilton, les hommages se poursuivent. L’homme au pyjama en satin jamais sans sa robe de chambre sera enterré à côté de Marilyn Monroe, un emplacement pour lequel il aurait payé 75.000 dollars en 1992.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc