Competences & rh

La France lance son «Alumni book»

Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:5109 Le 19/09/2017 | Partager
Les diplômés marocains de l’Hexagone branchés à la prestigieuse plateforme France Alumni
Ce réseau social met en contact 118.000 abonnés issus de 116 pays

La relation entre les anciens diplômés marocains de l’enseignement supérieur français se renforce. Cela grâce au réseau social France Alumni Maroc dont la cérémonie de lancement officiel a eu lieu, jeudi dernier, à Rabat. «Cet outil numérique permettra aux anciens diplômés de l’enseignement supérieur français de rester en contact, d’échanger, de découvrir aussi des opportunités d’emploi et de stages», indique Jean-François Girault, ambassadeur de France au Maroc.

Et également d’être informés sur la vie culturelle, économique et entrepreneuriale française, ajoute-t-il. Ce réseau va faire partie de la plateforme «mère» France Alumni lancée, il y a plus de deux ans, par Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères à l’époque. Cette plateforme va certainement constituer une opportunité pour les membres marocains du fait qu’elle regroupe près de 118.000 alumni venant de 116 pays.

Toujours dans l’objectif de renforcer le contact entre les étudiants marocains formés en France, une première édition de l’Annuaire 2017 des associations d’alumni vient d’être publiée. Cet annuaire va permettre de mieux connaître les associations d’anciens et les établissements prestigieux qu’elles représentent. «C’est un réseau riche et dense qui témoigne de la vitalité de notre coopération et de la relation d’exception qui unit le Maroc à la France, affirme Jean-François Girault.

A ce titre, il précise qu’en 2017 les établissements de l’enseignement supérieur français ont accueilli et formé près de 37.000 étudiants marocains. Ce qui a permis aux Marocains de constituer la première communauté d’étudiants internationaux en France suivie de la Chine avec 28.000 étudiants. Ce ne sont pas moins de 61% des étudiants marocains qui choisissent l’Hexagone pour poursuivre leurs études supérieures, est-il souligné. L’Espagne vient en seconde position avec une part avoisinant 7,5%.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc