×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    International

    Un monde fou

    Par L'Economiste | Edition N°:2698 Le 23/01/2008 | Partager

    . Pour transporter son butin, le cambrioleur appelle un taxi Une Britannique a raconté lundi dernier sa stupéfaction lorsqu’elle a appris que le cambrioleur qui lui a volé pour 3.500 livres (4.700 euros) d’objets divers a eu le culot «incroyable» d’appeler un taxi de chez elle pour transporter son butin. En octobre dernier, Gareth Waith, 22 ans, s’était introduit au domicile de Katie Battiscombe à Cardiff (Pays de Galles) pendant son absence. Dans un fourre-tout et quelques sacs plastique, il avait entassé des téléphones portables, un lecteur DVD, un ordinateur portable, une télévision et une console de jeux vidéo. Puis, incapable de tout transporter à pied, il avait utilisé le téléphone de la maison pour appeler un taxi. Waith a finalement été interpellé après avoir été confondu par des empreintes digitales laissées sur les lieux. Il a été condamné à 3 ans de prison par un tribunal de Cardiff.. Il appelle à voter... contre son partiUn ancien ministre et ex-vice-président du parti social-démocrate allemand (SPD), Wolfgang Clement, a défié sa formation, qui menace de l’exclure pour avoir appelé à voter contre son camp dimanche dernier en Hesse. Défendant les intérêts du groupe énergétique RWE qui l’emploie, Clement a estimé dans une tribune publiée hier que l’opposition de la candidate SPD Andrea Ypsilanti aux centrales nucléaires et au charbon allait coûter cher à l’industrie dans la Hesse (centre-ouest de l’Allemagne) et a conseillé aux électeurs du Land de «voter pour la personne en laquelle ils peuvent avoir confiance». La direction du parti a très mal digéré ces propos, interprétés comme un appel clair à voter pour les conservateurs de la CDU, actuellement au pouvoir, et plusieurs hauts responsables du SPD ont montré la porte de sortie à Clement, qui siège au conseil de surveillance d’une filiale de RWE.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc