×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    International

    Guerre au Liban: Les gradés de l’armés exigent qu’Olmert assume

    Par L'Economiste | Edition N°:2698 Le 23/01/2008 | Partager

    . Le Premier ministre israélien bat tous les records d’impopularité UNE cinquantaine de commandants réservistes de compagnies de l’armée israélienne ont appelé le Premier ministre israélien Ehud Olmert à assumer ses responsabilités pour les ratés de la guerre au Liban, dans une pétition publiée mardi 22 janvier par les médias israéliens.«Nous nous inquiétons des normes de comportement de la classe politique et nous nous adressons à vous, Olmert, avant la publication du rapport définitif de la commission gouvernementale d’enquête» du juge à la retraite Eliahou Winograd sur la conduite de la guerre au Liban contre le Hezbollah chiite du 12 juillet au 14 août, écrivent ces commandants. «Vous devez déclarer que vous êtes prêt à assumer vos responsabilités émanant des conclusions du rapport définitif de cette commission d’enquête sur les ratés du conflit», ajoutent ces hauts gradés dans leur pétition.Interrogé à la radio publique, l’un des signataires, le commandant Tomer Tzitter, a précisé: «Nous n’exigeons pas de Olmert qu’il démissionne, mais qu’il assume ses responsabilités (...) Il est intolérable que la valeur suprême de la responsabilité soit bafouée».Durant sa guerre contre le Liban, l’armée israélienne n’a pas réussi à briser l’appareil militaire du Hezbollah et à faire cesser ses bombardements du nord d’Israël.Lors du conflit, plus de 1.200 Libanais, pour la plupart des civils, et 160 Israéliens, en majorité des soldats, ont péri.La commission d’enquête du juge Winograd a annoncé dimanche dernier qu’elle publierait son rapport définitif le 30 janvier.Dans un rapport intérimaire publié le 30 avril 2007, elle a déjà relevé une série de graves défaillances dans la conduite de la guerre contre le Hezbollah. La commission a d’ores et déjà annoncé que son rapport définitif serait «tout aussi sévère que son rapport intérimaire», mais ne comporterait pas de «recommandations personnelles» mettant en cause tel ou tel responsable israélien.A la suite des ratés de la guerre contre le Hezbollah, le chef d’état-major, Dan Haloutz, le commandant de la région nord, Oudi Adam, et le ministre de la Défense de l’époque, Amir Peretz, ont démissionné.En revanche, Olmert, qui bat tous les records d’impopularité en Israël, est toujours aux commandes.Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc