×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    International

    Brèves internationales

    Par L'Economiste | Edition N°:2698 Le 23/01/2008 | Partager

    . Réunion des ministres arabes de l’Intérieur à TunisLes ministres de l’Intérieur des pays arabes se réuniront les 30 et 31 janvier à Tunis pour faire le point sur la sécurité et notamment sur les programmes de lutte contre le terrorisme, selon un communiqué publié lundi dernier à Tunis. La lutte contre les stupéfiants et le crime organisé, ainsi que la sécurité routière figurent également à l’ordre du jour de la 25e session du Conseil arabe des ministres de l’Intérieur, dont le siège permanent se trouve en Tunisie. Les ministres examineront les conclusions établies durant l’année 2007 par les experts dans divers domaines et adopteront le budget annuel du secrétariat général du Conseil présidé par l’Arabie saoudite. Des représentants d’Interpol et de l’Institut Naief des sciences sécuritaires d’Arabie saoudite participent habituellement aux sessions annuelles du conseil.. Iran/Egypte: Nouveau signe d’un réchauffementLe président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a téléphoné lundi dernier à son homologue égyptien Hosni Moubarak, a rapporté mardi 22 janvier l’agence officielle égyptienne, un nouveau signe de réchauffement entre les deux pays qui n’ont plus de relations diplomatiques depuis 1980. Selon l’agence Mena, les deux responsables ont discuté de la situation à Gaza, soumise depuis 4 jours à un blocus israélien, et de la crise politique au Liban. Cette conversation est le premier contact entre Moubarak, au pouvoir depuis 1981, et Ahmadinejad, élu en juin 2005. Les relations entre l’Iran et l’Egypte sont en dents de scie depuis la Révolution islamique de 1979 et la rupture l’année suivante des relations diplomatiques par Téhéran pour protester contre la reconnaissance d’Israël par Le Caire. Téhéran n’a pas non plus pardonné au Caire d’avoir accordé l’asile au chah Mohammad Reza Pahlavi, renversé par la révolution iranienne, et d’avoir aidé l’Irak lors de la guerre de 1980-1988.. Législatives: Zapatero promet une loi anti-discriminationsLe chef du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, a promis mardi 22 janvier de mettre en chantier une grande loi contre toutes les discriminations, notamment celles visant les immigrés, s’il est reconduit au pouvoir à l’issue des élections législatives du 9 mars. Cette loi intégrale serait «l’une des priorités» de son second mandat et viserait à lutter contre les discriminations et à les sanctionner «dans tous les domaines: emploi, logement, commerce, justice, services publics et prestations sociales», a-t-il annoncé lors d’une réunion politique.. Gaza: Les négociations peuvent continuer malgré la criseLe Premier ministre britannique, Gordon Brown (D), a reçu hier au 10 Downing Street son homologue palestinien, Salam Fayyad. Les négociations de paix entre Palestiniens et Israéliens peuvent se poursuivre malgré la situation humanitaire «insupportable» dans la bande de Gaza en raison du blocus israélien, a estimé mardi 22 janvier à Londres le Premier ministre palestinien. USA/Présidentielles: Mise en garde contre un risque de récessionLes candidats démocrates à la Maison Blanche, à couteaux tirés lundi dernier lors d’un débat télévisé en Caroline du Sud, ont été unanimes pour dénoncer la politique économique du président américain George W. Bush. Le plan de relance de 140 milliards de dollars proposé vendredi par le président Bush est «inadapté. C’est trop peu et trop tard», a dit Hillary Clinton. Barack Obama a mis en garde contre le risque de récession. «Nous pouvons glisser vers une récession fantastique à moins de stimuler notre économie», a dit le sénateur de l’Illinois. Il a mis en cause la politique de baisse d’impôts du président républicain qui, selon lui, «n’a profité qu’aux plus riches». Imperial Tobacco annonce le succès de son OPA sur AltadisLe groupe de tabac britannique Imperial Tobacco a annoncé mardi 22 janvier le succès de son offre publique d’achat (OPA) sur son concurrent franco-espagnol Altadis, le fabricant des Gitanes et des Gauloises, indiquant avoir reçu 93,5% de son capital à l’issue d’un décompte provisoire. Dans un communiqué, Imperial Tobacco a précisé que ce décompte n’incluait pas les actions d’Altadis cotées à la Bourse de Paris, qui représentent environ 3% du capital du groupe franco-espagnol. Le résultat définitif de l’OPA, qui s’était terminée le 18 janvier, sera annoncé vendredi 25 janvier par l’autorité boursière espagnole, la Comision Nacional del Mercado de Valores (CNMV), a précisé le Britannique. L’offre d’Imperial Tobacco, qui valorise le groupe franco-espagnol à 12,8 milliards d’euros, nécessitait l’obtention de 80% du capital pour être considérée comme réussie.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc