×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Tétouan: Création d’une pépinière d’entreprises

Par L'Economiste | Edition N°:1984 Le 23/03/2005 | Partager

. Elle sera financée par le gouvernement andalou L’Andalousie vient de lancer un ambitieux programme d’aide à la création d’entreprises. Le projet a été lancé par le président du gouvernement autonome andalou, Manuel Chaves, vendredi dernier à Tanger. Financé par des fonds andalous à hauteur de plus d’un million d’euros, il se base sur la création d’un réseau d’écoles, d’entreprises et de locaux professionnels. La finalité du projet est de favoriser la création d’emplois à travers la promotion, la formation et l’assistance entrepreneuriale. Pas moins de 145 jeunes de Tanger, Tétouan et Chaouen seront ainsi sélectionnés et pourront s’installer au sein des locaux professionnels dédiés à cet effet pendant une durée maximale de trois années. Une fois cette période écoulée, ils seront amenés à affronter la réalité du marché et laisser place à un autre groupe. Tout au long de leur séjour, ils disposeront d’une assistance et d’une ligne de crédit pour couvrir leurs besoins en financement. Il est attendu que ces jeunes promoteurs participent à la création de plus de 745 postes d’emploi directs. Lors de sa visite à Tétouan, le président Chaves a aussi visité le site du futur musée d’art moderne de Tétouan (cf. www.leconomiste.com). Ce dernier sera installé sur l’ancien site de la gare ferroviaire de Tétouan. Doté d’une enveloppe budgétaire de 8,47 millions de DH, il est financé conjointement par le gouvernement andalou et le ministère de la Culture. Il comprendra une importante collection retraçant l’histoire de l’art moderne de la ville de Tétouan. Le musée d’archéologie de la ville de Tétouan est lui aussi au centre d’intérêt de la coopération maroco-andalouse. Quelque 220.000 euros lui ont été réservés afin d’aménager et de mettre à niveau les installations de ce musée et qui comprennent les volets d’informatisation et de sécurité. Comme exemple d’intervention au sein de la médina de Tétouan, Chaves a visité la synagogue Bengualid. Cette dernière a été restaurée et ses installations réhabilitées grâce à la coopération andalouse avec la participation de la fondation du Patrimoine maroco-judaïque.A. A.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc