×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    International

    Pierre et Vacances à la conquête de l’Espagne

    Par L'Economiste | Edition N°:2107 Le 13/09/2005 | Partager

    . Son ambition, y devenir le n°1 des villages de loisirsLe groupe immobilier de loisirs Pierre et Vacances a inauguré en fin de semaine dernière sa première résidence de tourisme en Espagne, un concept pratiquement inexistant dans le pays, a-t-il annoncé lundi 12 septembre. Pierre et Vacances, implanté dans 6 pays en Europe, ambitionne d’atteindre 5.000 appartements construits, vendus et placés en location en 2009 en Espagne (quelque 23 à 25.000 lits) et d’y être le numéro 1 des résidences et villages de loisirs. Il espère aussi attirer plus d’Espagnols en France. Gérard Brémond, PDG du groupe Pierre et Vacances, qui comprend 6 enseignes dont notamment Center Parcs et Maeva, a par ailleurs annoncé une saison d’été plutôt positive, avec «une légère progression des ventes par rapport à l’été 2004». Il s’est notamment réjoui d’une remontée de la clientèle allemande, «encourageante pour le futur», et d’une hausse de 9% de la Côte d’Azur par rapport à l’été 2004. L’activité Center Parcs en France a en outre «battu tous les records avec 92% d’occupation». Le groupe Pierre et Vacances, qui était déjà présent en Espagne à travers sa marque Maeva et veut y développer sa marque de résidences urbaines City, a ouvert sa première résidence en Catalogne, près de Tarragone, sur le Golfe de Bonmont à 10 minutes de la mer. Elle compte 215 appartements, pour un budget de 30 millions d’euros. La majorité des propriétaires, a précisé le groupe, sont Espagnols (150), les Britanniques arrivant en deuxième position (50). Pierre et Vacances, qui se dit favorable à des partenariats locaux, va également ouvrir sous cette marque un village sur la Costa del Sol, à Manilva, à 50 km de Marbella, pour un budget de 60 M d’euros. Il comprendra 328 appartements, dont 100 ont déjà été réservés. Les travaux commencent cet automne, la livraison étant prévue au troisième trimestre 2007.Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc