×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 126.058 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 155.275 articles (chiffres relevés le 26/5 sur google analytics)
International

Bourse de Francfort: Campagne électorale

Par L'Economiste | Edition N°:2107 Le 13/09/2005 | Partager

. Le marché plutôt optimisteL’INDICE principal Dax de la Bourse de Francfort va tenter cette semaine de s’installer durablement au-dessus des 5.000 points, porté par l’optimisme ambiant à l’approche des élections, selon des courtiers. Tout d’abord, les fondamentaux macroéconomiques s’améliorent progressivement en Allemagne. Sur la semaine écoulée, plusieurs indicateurs sont ressortis au-dessus des attentes du marché. La production industrielle et les entrées de commandes du mois de juillet ont largement contribué à soutenir le marché. Par ailleurs, les taux d’intérêt évoluent à un niveau historiquement bas et pour couronner le tout, soulignent les analystes, les prochaines élections en Allemagne et au Japon laissent espérer de nouvelles réformes structurelles. L’évolution des prix du pétrole fait peser une sérieuse menace et pour ce qui est des élections, l’écart entre la coalition de droite, donnée gagnante, et celle de gauche se réduit progressivement. En attendant, l’optimisme l’emporte. Sur l’ensemble de la semaine dernière, le Dax a pris 3,4% pour terminer à 5.005,93 points vendredi 9 septembre, un record en clôture depuis plus de trois ans. Suite aux spéculations et aux rapprochements de la semaine dernière, notamment dans le secteur de l’énergie, cette semaine s’annonce moins intense. Les opérateurs n’attendent pas d’indicateur important sur le front conjoncturel. Du côté des nouvelles entreprises, elles auront surtout les yeux rivés sur le salon IAA de Francfort, traditionnel baromètre de l’industrie automobile.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc