×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
Affaires

L'ISO accélérateur de la GRH

Par L'Economiste | Edition N°:1971 Le 04/03/2005 | Partager

Bilan de compétences, plans de carrière et de formation... La certification qualité valorise les hommes et les femmes de l’entreprise. Témoignages. James Resplandy, responsable Qualité chez HPSHitech Payment Systems, une entreprise spécialisée en ingénierie informatique et systèmes de paiement électronique, vient de se faire certifier ISO 9001 version 2000. D’ores et déjà, la certification commence à porter ses fruits. Ce sont les ressources humaines qui profitent les premières de cette restructuration interne. Désormais, chaque collaborateur possède “une fiche de fonction” décrivant clairement son poste et ses attributions. En d’autres termes, chacun sait ce qu’il doit faire. D’autre part, un système annuel d’évaluation des ressources humaines vient d’être mis en place. Les collaborateurs sont évalués sur la base d’un “référentiel de compétences”. Cela permet de dresser pour chaque salarié un bilan de compétences avec points forts, points faibles et aspects à corriger. A partir de ce bilan, les besoins en formation sont fixés. Les ambitions personnelles des collaborateurs sont prises en considération. Chacun définit ses objectifs et des plans de carrière sont élaborés. Pour les nouvelles recrues, la période d’intégration est beaucoup plus courte qu’avant puisque maintenant, elles utilisent des manuels (exigés par la norme) où elles trouvent des explications sur l’entreprise. D’après James Resplandy, responsable qualité chez HPS, les services aux clients ont également été améliorés, du fait de la standardisation de l’ensemble des processus. L’entreprise vient d’ailleurs de lancer une campagne d’évaluation de la satisfaction clientèle, qui lui permettra de collecter des informations très précieuses. L’entreprise a également défini les objectifs et les indicateurs de mesure de résultats exigés par la norme, ce qui a entraîné une meilleure visibilité de l’efficacité des processus. . Khalid Benhlima, Brasseries du Maroc Le groupe des Brasseries du Maroc n’est pas à la traîne. Ses quatre sites (Marrakech, Casablanca, Tanger et Fès) sont tous certifiés ISO 9001 version 2000. Celui de Marrakech a même obtenu depuis peu la certification environnementale (ISO 14001). Comme pour beaucoup d’entreprises, la gestion des ressources humaines s’en est trouvée reliftée. Aujourd’hui, l’entreprise considère ses hommes et ses femmes, comme des clients à satisfaire, pour qu’ensuite, ils puissent donner le meilleur d’eux-mêmes. Dans ce cadre, ils bénéficient tous de formation-développement de compétences…“Nous avons été les premiers à développer le théâtre de l’entreprise. Une pièce de théâtre avec le personnel pour sensibiliser nos employés à la qualité a été montée. Elle a remporté un tel succès qu’elle est souvent sollicitée par d’autres entreprises”.L’entreprise ne compte pas dormir sur ses lauriers. Très bientôt, un cycle de renouvellement des certifications va démarrer. C’est le site de Casablanca qui sera bientôt audité. . Siham Bakkali, Somadir L’entreprise, spécialisée dans la fabrication de levure boulangère, s’est fait certifier ISO 9001 version 2000, il y a quatre ans. Aujourd’hui, l’entreprise est en phase de mise en œuvre de la norme HACCP, son objectif étant d’atteindre la “qualité totale”. Depuis la certification, l’entreprise est bien mieux structurée qu’avant. Les tâches de chaque collaborateur sont en effet bien identifiées et les responsabilités définies. Grâce aux fameuses fiches de poste exigées par la norme ISO, chacun sait ce qu’il a à faire. La gestion des ressources humaines a été mise à niveau. Désormais, le personnel bénéficie de formations planifiées annuellement et en cas de besoin, de nouveaux postes sont créés. La qualité de la levure boulangère s’est améliorée, de même que le rendement et la productivité. Et cela, l’entreprise le perçoit à travers une baisse du nombre de produits non conformes, une diminution des réclamations clients, une régularité au niveau de la qualité.L’entreprise ne compte pas arrêter là ses efforts. Des investissements sont en cours pour rénover l’usine et la mettre à niveau. Cette période de rénovation des locaux vient de commencer et va durer environ deux ans. D’ores et déjà, l’entreprise commence à semer ce qu’elle a récolté. Elle a nettement amélioré sa part de marché, affirme Siham Bakkali, responsable Qualité.N. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc