×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Les délégués de 191 Etats à Paris pour la conférence de l’Unesco

Par L'Economiste | Edition N°:2122 Le 04/10/2005 | Partager

. Dopage et bioéthique, les sujets-pharesLes délégués de 191 Etats se sont retrouvés lundi 3 octobre à Paris pour la 33e conférence générale de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture, qui doit être dominée par les sujets de la diversité culturelle, du dopage et la bioéthique. Le directeur général de l’Unesco, le Japonais Koïchiro Matsuura, a ouvert cette rencontre en se félicitant de l’»universalité retrouvée» de l’organisation. L’Unesco va continuer, a-t-il dit, à se reformer et à s’adapter. La session biannuelle de l’organisation coïncide cette année avec le 60e anniversaire de l’organisation internationale, née au sortir de la Seconde Guerre mondiale, le 17 novembre 1945. Elle sera notamment marquée, mercredi 5 octobre, par des discours du président allemand Horst Köhler, première intervention d’un chef d’Etat allemand devant ce forum, et de son homologue afghan Hamid Karzaï, sur le thème de la dignité humaine. Plus de 2.000 délégués venus de 191 Etats membres participeront à cette conférence, parmi lesquels un nombre important de ministres et plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement. L’intention de l’Unesco de garantir la diversité culturelle par un «instrument normatif international, de nature contraignante» (à savoir d’autoriser les Etats à subventionner des produits culturels en les soustrayant aux règles commerciales normales), promet de donner lieu à des échanges passionnés. Les Etats-Unis sont notamment hostiles à ce concept. Les travaux de la conférence doivent se tenir jusqu’au 21 octobre.Synthèse L’Economiste

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc