×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
Politique

Législatives 2007Le RNI lève le voile sur son programme

Par L'Economiste | Edition N°:2580 Le 31/07/2007 | Partager

. L’éducation et la régionalisation prioritaires. Relever le budget de la santé. Construction de 150.000 logements par anLE Rassemblement national des indépendants (RNI) a rendu public, jeudi dernier à Casablanca, son programme électoral. Devant une salle archicomble, le président des Indépendants, Mustapha El Mansouri, a affirmé que son parti qui vient d’achever sa restructuration a opté pour deux grands pôles : l’éducation et la formation et la régionalisation. El Mansouri a estimé que ce sont là deux défis que son parti s’engage à relever au cours de la prochaine législature. Evidemment, le RNI ambitionne de réaliser un bien meilleur score aux prochaines législatives que celui enregistré en 2002. Le fait même que Mustapha El Mansouri ait été entouré des ministres du RNI participant à l’actuel gouvernement dénote de la volonté du RNI de jouer un rôle de premier plan dans le gouvernement d’après le 7 septembre 2007. Quatre vecteurs ont ainsi été retenus par la formation politique: l’éducation et la formation, la cohésion sociale et la solidarité, l’expansion économique et la création d’emplois et enfin, la régionalisation et le développement territorial. Dix axes ont été définis par le parti pour «donner toutes les chances de réussite à son programme». En matière d’éducation, il est ainsi préconisé la généralisation de la scolarisation pour la rendre obligatoire au moins jusqu’à l’âge de 16 ans. En même temps, le parti veut revoir la carte scolaire et instaurer une bourse d’étude aux enfants des familles nécessiteuses. L’on veut aussi lutter contre la déperdition scolaire.Au niveau supérieur, le programme du RNI envisage de poursuivre la réforme universitaire notamment en dotant les universités de l’autonomie administrative et financière. Ce n’est que de la sorte qu’elles pourront s’intégrer dans leur environnement socioéconomique, est t-il estimé. La recherche scientifique n’est pas en reste. Le programme de la formation politique prévoit d’y consacrer 1,5 % du PIB (0,78 % actuellement).Côté lutte contre l’analphabétisme, le RNI s’engage à en réduire le taux à moins de 15 % à l’horizon 2012. Et offrir une nouvelle chance au million d’enfants âgés entre 9 et 15 ans et non scolarisés.Sur le volet social, le programme des Indépendants demande le renforcement de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH). La poursuite de la politique des microcrédits et l’augmentation des faibles pensions de retraite à 1.000 DH par mois comme un minimum sont également envisagées.En matière d’habitat, le RNI assure veiller à atteindre la production de 150.000 logements sociaux par an. Il appelle en même à la diversification de l’offre en matière d’habitat tout en encourageant l’épargne-logement pour permettre aux plus grand nombre de citoyens d’accéder à l’habitat individuel. La santé fera également l’objet d’une attention particulière de la part des Indépendants. Leur programme électoral prévoit d’augmenter le budget qui lui est consacré de 3,7 % actuellement à 6%.Jamal Eddine HERRADI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc