×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Kénitra: Des chercheurs agronomes dénoncent leur marginalisation

Par L'Economiste | Edition N°:1725 Le 15/03/2004 | Partager

. Faute d'accréditation, ils regrettent leur absence au congrès international des agrumesPatrimoine phytogénétique d'agrumes parmi les plus riches au monde avec 568 variétés de clones d'oranger, clémentinier et agrumes à essence, les chercheurs du Centre régional de la recherche agronomique de Kénitra sont fiers de leur apport scientifique. “C'est au niveau de notre centre qu'est réalisé le programme national de recherche sur les agrumes”, expliquent-ils. Pourtant, ces chercheurs regrettent leur absence au congrès international des agrumes d'Agadir. Après évaluation, le comité scientifique du congrès composé d'experts internationaux avait accepté 17 projets d'interventions préparés par les chercheurs du centre de Kénitra. “Cinq jours avant le début du congrès, le centre de Kénitra a reçu une cinquantaine de congressiste étrangers et plusieurs rendez-vous ont été pris pour poursuivre les débats à Agadir”, expliquent encore les chercheurs de Kénitra, contraints de s'absenter, “faute d'accréditation”. Contacté par L'Economiste, Abdelmajid El Idrissi Ammari, secrétaire général de l'Inra, donne un autre son de cloche. “Ces chercheurs ont demandé des indemnités de déplacement au-delà de ce que prévoient nos statuts”, explique-t-il. Et d'ajouter que l'Inra propose de payer 1.000 DH par chercheur comme frais de participation au congrès. L'institut tablait aussi sur le secteur privé pour prendre en charge une partie des frais. “Il n'y a aucun écrit de notre part où nous demandions une indemnité supplémentaire”, répondent les chercheurs de Kénitra. “Nous avons adressé nos dossiers à la direction de l'Inra pour qu'elle prenne en charge les frais de participations depuis octobre 2003, soit 4 mois avant le congrès. Nous n'avons jamais eu de réponse”, ajoutent-ils. “Non seulement les chercheurs sont frustrés, mais ils ont vu aussi leurs efforts et contacts précieux avec les producteurs et les chercheurs internationaux tomber à l'eau. Alors que les agrumes doivent s'aligner sur les normes internationales, fallait-il priver les chercheurs marocains d'échanger leurs points de vue avec leurs homologues étrangers”, s'interroge Bouksaim, secrétaire général de l'Asira (Association des scientifiques et ingénieurs de la recherche agronomique). Malgré leur absence, les chercheurs du Centre régional de la recherche agronomique de Kénitra attendent les recommandations et les conclusions du congrès. “A ce jour, aucun document ne nous a été communiqué”, disent-ils.


Le CRRAG

LE CRRAG (Centre régional de la recherche agronomique du Gharb) se compose de deux unités de recherche. La première est consacrée à un programme pour les agrumes. La seconde est sous forme d'un département de phytiatrie. A côté de ces structures principales, se trouvent cinq laboratoires à caractère disciplinaire. Pour réaliser leurs travaux, les chercheurs disposent de deux domaines. Il s'agit d'El Menzeh (52 hectares) situé à 9 km de Kénitra (route de Fès). Les agrumes constituent sa principale activité. Le deuxième domaine (200 hectares) se trouve à 13 km de Sidi Allal Tazi (route de Belksiri). Ses principales activités sont les expérimentations sur le riz, les céréales d'automne, la canne et betterave à sucre. Le CRRAG compte 23 chercheurs et 29 techniciens.Yacine AMINE

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc