×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    IB Maroc cible de nouveaux marchés

    Par L'Economiste | Edition N°:2690 Le 10/01/2008 | Partager

    . IB Libya démarre en janvier 2008. Le résultat d’exploitation a progressé de 126% «Au Maroc, on a atteint la taille critique dans le secteur des nouvelles technologies. Aujourd’hui certes, IB Maroc, avec 220 MDH de chiffre d’affaires, affiche un taux de croissance soutenu, mais il ne devrait pas soulever des montagnes. Il faut aller chercher la croissance là où elle est», annonce d’emblée Abdellatif Hadef, président-directeur général d’IB Maroc lors de la présentation des réalisations à la fin du troisième trimestre de l’année dernière. Au 30 septembre 2007, la marge brute d’IB Maroc s’est élevée à 37 millions de DH, marquant une progression dans les mêmes proportions que le chiffre d’affaires. Elle s’est stabilisée autour de 34% dont 56% ont été générés par les activités de services.. Marge brute: +33%Dans le détail, le résultat d’exploitation a augmenté de 126%, malgré l’accroissement des charges du personnel pour s’établir à 9% du chiffre d’affaires, réalisé au 30 septembre 2007 contre 5%, seulement un an auparavant. A noter que les autres charges d’exploitation ont par ailleurs décru de 8%.L’augmentation des charges du personnel s’explique par l’importance des recrutements effectués depuis le second semestre 2006.«La tendance au renforcement des ressources humaines a été observée depuis le deuxième semestre 2006», précise le PDG. IB Maroc veille à développer constamment le niveau d’expertise de ses équipes, poursuit-il.Le résultat net a enregistré une croissance de 2,7 millions de DH, soit une hausse de 100% comparativement au premier semestre de l’exercice précédent. Quant à sa stratégie dans le futur, Abdelatif Hadef déclare qu’IB Maroc compte «maintenir et développer sa position dominante dans le secteur des infrastructures sécurisées». La société reste l’interface unique de ses clients vis-à-vis des constructeurs et éditeurs. L’ouverture à l’international figure en bonne place dans la stratégie à court terme de développement d’IB Maroc, notamment au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Preuve en est la création d’IB Libya dont le démarrage est prévu début janvier 2008.IB Maroc est un acteur majeur dans le domaine des nouvelles technologies de l’information et de la communication au Maroc. Initialement créée en tant que filiale de IB Group–France en 1997 sous la dénomination de IB Sud, la société a changé son appellation en 1999 après avoir étoffé son offre par l’acquisition de Digitem en 1999 et est devenu IB Maroc.En 2006, IB Maroc devient une structure 100% marocaine, par le rachat de toutes les participations françaises par un groupe national, Sophia Invest Holding.En sept années, le chiffre d’affaires de la société s’est accru de plus de 74% alors que le pourcentage des services a doublé. L’effectif a par conséquent augmenté de plus de 60%, en accompagnement de cette évolution. Saïd MABROUK

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc