×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Finances : L'histoire d'un conserveur

Par L'Economiste | Edition N°:968 Le 01/03/2001 | Partager

. Unimer et VCR sont l'héritage légué par des actionnaires français. La reprise en 1986 par le groupe Alj a été un tournant dans la vie des deux entreprises. Le groupe intervient dans un secteur essentiellement exposé à des risques d'approvisionnementL'histoire du groupe Unimer remonte aux années 20 et 30. A l'initiative de quelques actionnaires français, une conserverie de sardines et de maquereaux a été créée. Commercialisée sous différentes marques, sa production était destinée essentiellement au marché français. L'entreprise a fait l'objet de concentrations successives de plusieurs sociétés. Sa création juridique n'a donc eu lieu qu'en 1973. Pour sa part, VCR, spécialisée en con-serves végétales, condiments et sauces d'assaisonnement a vu le jour en 1936 à la suite de regroupement de sociétés. La reprise d'Unimer par le groupe Alj en 1986 a été un nouveau tournant dans la vie des deux industries. Les nouveaux propriétaires avaient une vision plus large du marché et de la production. Ainsi, de nouveaux marchés ont été conquis, à savoir l'Afrique, l'Europe et l'Amérique. Des efforts importants ont été déployés pour améliorer la qualité de la production et le circuit de distribution. Dans le cadre de la diversification de sa production, Unimer a pris le contrôle de VCR avec 86% du capital (directement et indirectement). Les 14% restants sont détenus par la société Amora-Maille. Des synergies ont été développées entre les deux entités.Outre le cornichon et le vinaigre, VCR produit de la con- fiture haute et moyenne gamme, haricots verts en plus de la représentation de nouvelles marques internationales (Panzani et Tomadini).Le groupe Unimer-VCR intervient dans un secteur exposé à plusieurs risques notamment au niveau de l'approvisionnement et la commercialisation. Les conserves de poisson doivent faire face à la raréfaction de la sardine à la suite d'une surexploitation des ressources. Quant aux conserves végétales, elles sont confrontées à une obligation de qualité de la matière première. Pour cela, un service agricole a été mis en place et des contrats de culture ont été passés avec les agriculteurs pour assurer une régularité dans l'approvisionnement. Sur le plan commercial, les produits d'Unimer sont fortement concurrencés par d'autres conserveurs marocains ou par des produits alternatifs (thon et autres variétés de poisson en conserve) en provenance essentiellement de Thaïlande, Pérou, Vénézuela et Chili. Le groupe y fait face en adoptant une politique de qualité. Elle a obtenu plusieurs certifications nationales et internationales. H. F.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc