×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    En bref

    Par L'Economiste | Edition N°:660 Le 15/12/1999 | Partager

    · Benaïssa aux cérémonies d'investiture du nouveau Président argentin
    M. Mohamed Benaïssa a effectué en fin de semaine dernière une visite en Argentine pour participer aux cérémonies d'investiture du nouveau Président argentin M. Fernando de la Rua. Le ministre marocain des Affaires Etrangères et de la Coopération a été reçu par le Président sortant, M. Carlos Saul Menem, au dernier jour de son mandat.
    Après la passation de pouvoir, la délégation marocaine a été reçue par le nouveau Président argentin. Le ministre marocain lui a remis un message écrit de SM le Roi Mohammed VI ainsi qu'une invitation du Souverain à effectuer une visite officielle au Maroc. M. Benaïssa était accompagné de l'ambassadeur du Maroc en Argentine, M. Abdeslam Baraka, de Mme Karima Bniyaich et M. Samir Eddahr, conseillers au cabinet. Ont été présents lors de cette audience, du côté argentin, le nouveau vice-président, M. Carlos Alvarez et le ministre des Affaires Etrangères, M. Adalberto Rodriguez Giavarini.
    Le séjour de M. Benaïssa en argentine a également été marqué par des entretiens avec les Présidents de l'Uruguay, Julio Maria Sanguinetti, de la Colombie, Carlos Pastrana, du Chili, Eduardo Frei Ruietagle, avec le vice-Président du Nicaragua, Enrique Bolanos Geyer et le Prince Felipe d'Espagne. Plusieurs séances de travail ont eu lieu par ailleurs avec les ministres des Affaires Etrangères d'Argentine, du Chili, du Pérou, du Nicaragua, du Costa-Rica, de la République Dominicaine et du Mexique. A l'issue de ces réunions, l'ensemble des délégations ont exprimé leur souhait de maintenir des consultations régulières avec le Maroc sur les grandes questions régionales et internationales.
    M. Benaïssa a également reçu, à Buenos Aires, les représentants de la Communauté marocaine résidant en Argentine et M. Juan Pedro Damiani, consul honoraire du Maroc en République Orientale d'Uruguay, ainsi que le secrétaire général du comité mixte maroco-argentin des entrepreneurs, M. Jorge Arguindegui. Le ministre marocain a quitté, dimanche Buenos Aires à destination de New York où il sera reçu par le secrétaire général des Nations Unies, M. Koffi Anan.

    · Colloque sur la création d'un Parlement arabe unifié
    La réunion de la Commission de l'Union Interparlementaire Arabe (UIPA) qui se déroule à Beyrouth connaît la participation d'une délégation marocaine conduite par M. Abdelouahed Radi, président de la Chambre des Représentants. Ce dernier cherchera à promouvoir les formes de la solidarité et de l'action arabe commune. Il participe aussi au 7ème colloque parlementaire arabe sur la création d'un Parlement arabe unifié.
    La Commission sur la solidarité a été créée par le conseil de l'UIPA lors de sa 34ème session tenue fin juin dernier à Damas. Elle est composée de huit pays membres: Maroc, Liban, Syrie, Egypte, Jordanie, Algérie, Qatar et l'Autorité palestinienne, en plus du secrétaire général de l'Union. La Commission, qui doit se réunir deux fois par an, a pour mission d'examiner les moyens de consolider la solidarité arabe et de promouvoir et de dynamiser l'action commune arabe afin de faire face aux défis du 3ème millénaire. Elle aura également pour tâche de mener une réflexion sur les possibilités d'instaurer un Parlement arabe unifié, sur sa structure, sa composition, ses prérogatives, sa mission etc.
    La réunion de la Commission, qui s'est déroulée hier, est suivie par un colloque de deux jours sur la possibilité de la création de ce Parlement arabe unifié, avec la participation de représentants de 16 Etats membres de l'Union. Tous les Etats membres (au nombre de 20) de l'Union ont été conviés à ce colloque, mais certains se sont désistés tels que le Yémen, le Sultanat d'Oman et les Emirats Arabes Unis. La Libye ne serait pas non plus représentée à cette rencontre. o

    H. R. (MAP)

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc