×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Agadir: Un professionnel de la pêche à la tête de la CGEM

Par L'Economiste | Edition N°:3156 Le 25/11/2009 | Partager

. Abdelfattah Zine est le nouveau président de l’entité . Haliopolis, environnement, produits du terroir… des priorités ABDELFATTAH Zine est le nouveau président de l’Union régionale Souss-Massa- Draâ de la CGEM. Cet opérateur de la ville, connu pour être un professionnel du secteur de la pêche, a été élu lundi dernier lors de l’assemblée générale de l’entité. Dans la course à la présidence de l’Union régionale, Abdelhak Farihi, un autre opérateur de la pêche, le concurrençait. C’est la première fois que deux candidats se présentent à ces élections, indique ce dernier. Cet engouement autour de ces élections traduit le chemin parcouru, ces toutes dernières années, par l’Union régionale depuis sa renaissance en 2001, après plusieurs années de léthargie. Pour rappel c’est Majid Joundy, l’actuel vice-président de la CGEM en charge du développement régional et relais des unions régionales, qui avait été l’homme de la renaissance de l’entité. L’industriel de la conserve de poisson avait occupé le poste de président de la CGEM Agadir durant deux mandats consécutifs. Par la suite, le flambeau avait été repris en 2006 jusqu’à cette année 2009 par Kheir Eddine Soussi, industriel du secteur de la volaille, aujourd’hui à la tête de la Fisa (Fédération interprofessionnelle du secteur avicole). En l’espace de trois ans, l’opérateur a réussi à conforter l’assise de l’Union régionale pour la placer comme acteur incontournable dans tous les grands projets de la ville. Pour continuer sur cette lancée, Zine, le nouveau président de la CGEM Agadir, aura fort à faire. Pour l’heure, parmi ses priorités, figure la gestion de l’environnement. Sur ce plan, il a pour ambition de faire de la gestion des déchets dans la région une source de richesse pour la zone. L’éco-labellisation des produits du terroir et de la mer est un autre dossier qu’il souhaite dynamiser. L’accompagnement du lancement du chantier Haliopolis est une autre de ses préoccupations. Ce chantier d’envergure consiste en l’aménagement d’un grand parc halieutique à Agadir. Le projet, d’un coût global de 6 milliards de DH, réunit 4 partenaires. D’une part, la région Souss-Massa-Draâ, de l’autre, le fonds Igrane, le Crédit Agricole et MedZ en tant que maître d’ouvrage délégué. Prévue dans la commune rurale de Drarga, la structure sera aménagée sur une superficie de 150 hectares et sera dédiée aux industries de transformation des produits de la mer ainsi qu’aux activités logistiques. Aussi, elle générera 20.000 emplois. Le démarrage effectif des travaux est prévu début 2010. La livraison de la première tranche est attendue en 2013 et celle de la deuxième en 2015.De notre correspondante, Malika ALAMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc