×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Sofrecom/Orange
Nouveau centre de services à Casablanca

Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:4778 Le 23/05/2016 | Partager
400 nouveaux emplois hautement qualifiés d’ici 2020
Objectif: accompagner la transformation digitale de clients du public et du privé
Un laboratoire digital pour travailler dans une logique d’open-innovation

Sofrecom, filiale du groupe Orange, spécialisée dans le conseil et l’ingénierie dans les domaines des télécommunications et de la transformation digitale, a célébré son cinquantenaire, jeudi dernier à Rabat. Sa filiale, Sofrecom services Maroc, a aussi bouclé la 15e année de son implantation dans le pays par l’annonce d’un nouveau projet d’investissement. Un deuxième Centre international de services sera bientôt lancé à Casablanca. «Après 15 ans d’accompagnement de la transformation digitale des opérateurs télécoms et des régulateurs marocains, ce nouveau projet nous permettra de tripler nos effectifs locaux», a expliqué Jacques Moulin, DG de Sofrecom. La filiale du groupe Orange prévoit la création de 400 emplois hautement qualifiés d’ici 2020. A travers ce nouveau centre, «nous allons continuer à travailler sur les métiers du digital dans une logique offshore», a-t-il noté. Latefa Echchihabi, secrétaire général du ministère du Commerce et de l’Industrie, a fait savoir que Sofrecom sera l’un des premiers à bénéficier de l’offre proposée par les contrats de performance du secteur de l’offshoring, signés récemment avec la fédération des professionnels. «Une convention de partenariat est en cours de finalisation et devra être validée dans quelques semaines», a-t-elle indiqué. Echchihabi a appelé à la mise en place d’un écosystème autour des activités du groupe Orange, à l’instar de ce qui a été fait avec Renault.
Aujourd’hui, le top management de Sofrecom veut aussi «accompagner cette dynamique du secteur de l’offshoring au Maroc, en mettant le savoir-faire de ses compétences à la disposition des projets de transformation ou de développement des sociétés marocaines». Des clients ont déjà manifesté leur intérêt, comme l’a annoncé Jacques Moulin. Il a aussi fait savoir que le groupe va œuvrer pour «mettre en réseau les expériences de nos 200 clients, qui ont déjà eu à faire face à des enjeux numériques». Ce nouveau centre «mettra en œuvre des méthodes agiles de développement des projets IT et digitaux des clients français et marocains, afin d’accélérer leur programme de transformation numérique», est-il souligné. Cela devra passer par des «cycles courts de développement, co-création de solutions avec les clients, focus sur l’expérience utilisateur…». Les responsables de Sofrecom avancent que ce nouveau centre «offrira plus rapidement aux opérateurs, aux administrations et aux entreprises des solutions IT adaptées à leurs besoins et à leurs enjeux de compétitivité et d’innovation». D’ailleurs, parallèlement à ce 2e centre de services, Sofrecom prévoit le lancement d’un laboratoire digital, permettant de «travailler dans une logique d’open-innovation», selon Moulin. Il permettra, selon lui, aux «start-ups de travailler sur des solutions digitales dans le cadre de projets pour les clients». Pour le DG de Sofrecom, «il ne s’agirait pas de vendre du rêve, mais de mener des réalisations concrètes».

Compétences MRE

Le nouveau centre de services qui sera lancé par Sofrecom à Casablanca devra se traduire par la création de 400 nouveaux emplois hautement qualifiés, d’ici 2020. Il s’agit de postes dans les domaines des services informatiques et les infrastructures de support liés à la transformation digitale des organisations. Il s’agit essentiellement de designers, développeurs, consultants, architectes… La société a aussi signé une lettre d’intention avec le ministère des MRE et des Affaires de migration. Objectif, «profiter du vivier des compétences marocaines résidant à l’étranger, dans le cadre du sourcing pour des projets à l’international».

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc