×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Marrakech décroche le congrès des voyagistes US

    Par L'Economiste | Edition N°:4280 Le 21/05/2014 | Partager
    La cité ocre abrite en 2015 la grand-messe des voyagistes de l’Asta
    Un double gain pour le secteur du tourisme
    Développer les partenariats et braquer les projecteurs sur la destination

    MARRAKECH fait du charme aux touristes américains. Après avoir élargi son offre hôtelière avec des établissements

    L’activité touristique cartonne à Marrakech cette année et dans sa lancée, Marrakech met aussi le cap sur les marchés américains. Son plan quadriennal touristique espère la création d’une ligne directe Marrakech-New York

    répondant aux besoins et aux normes du marché américain, la cité ocre mise sur ses agences de voyages. Marrakech devra accueillir le congrès annuel de l’American Society of Travel Agents (ASTA) en mars prochain.
    La préparation d’un évènement comme le congrès annuel qui réuni plusieurs intervenants du tourisme américain se fait longuement à l’avance et l’ONMT s’y attelle depuis plus d’un an. Le fait d’organiser cette messe à Marrakech est en lui-même une marque de confiance, estime-t-on auprès des professionnels. Le choix de Marrakech s’est fait d’ailleurs après une longue campagne de séduction menée par l’Office national du tourisme. L’ONMT a fait valoir l’infrastructure hôtelière de la ville ocre et ses différentes attractions qui lui permettent en effet d’attirer une clientèle américaine sophistiquée et disposant d’un fort pouvoir d’achat. Et pour la destination, c’est un triple objectif que l’on peut attendre d’un tel évènement : faire connaître davantage Marrakech tout en marquant un joli coup de communication pour la destination Maroc et réaliser en prime quelques contrats durant le congrès de l’ASTA.
    L’association compte quelque 7.000 membres toutes catégories confondues – de la grande agence de voyages aux indépendants. Ces agences génèrent 17 milliards de dollars de chiffre d’affaires annuel, dont 78% dédiés aux voyages de loisirs. Si pour leur messe, les Américains ont choisi Marrakech parmi d’autres destinations aussi prisées, ils ont opéré plusieurs repérages dans la cité ocre avant de se décider. Du reste, la ville dispose déjà d’une bonne notoriété auprès des touristes et médias américains.
    Pour Susan Sheets, vice-présidente de l’association, «le Maroc est une destination que nous suivons de près depuis

    En quatre ans, Marrakech a réussi à augmenter sensiblement ses nuitées et ses arrivées en provenance du marché américain. Le nouveau plan d’action du CRT mise sur une plus grande évolution grâce notamment à la création d’une ligne aérienne directe

    quelque temps, ajoute-t-elle. L’évolution exceptionnelle de l’infrastructure combinée aux atouts historiques, culturels et humains en font une destination de choix pour nos membres et leurs clients».
    Enfin, la tenue de ce congrès de voyagistes américains s’inscrit parfaitement avec les objectifs quadriennal fixés par le Conseil régional du tourisme et qui souhaite intensifier ses actions de promotion vers les pays d’Amérique du Nord et d’Amérique latine. «La taille et la qualité du produit de Marrakech méritent qu’on aille chercher des clients un peu plus loin, notamment les marchés américain et brésilien, estime ce professionnel de la place. C’est ainsi que parmi les axes du plan d’action du CRT, la création de lignes long-courriers notamment New York-Marrakech et Sao Paolo.

     

    De notre correspondante, Badra BERRISSOULE

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc