×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Ouarzazate sous les feux de la rampe

    Par L'Economiste | Edition N°:4280 Le 21/05/2014 | Partager
    PBS réalise un reportage sur le taux d’électrification de la région

    Le reportage qui s’est déroulé dans les communes rurales de Tarmikte Amerzgane et Ouiselssate, a aussi permis de visiter la station solaire de la région

    Comment des familles rurales de Ouarzazate gèrent-elles leur quotidien sans électricité? Une équipe du réseau de télévision public américain «Public Broadcasting Service» (PBS) vient de se pencher sur cette question en réalisant un reportage dans la région. Il est consacré notamment à la comparaison du mode de vie de certaines familles rurales de cette province. D’un côté, celles qui ont accès à l’électricité, de l’autre, celles qui n’en ont pas. Pour cela, l’équipe de tournage s’est rendue dans les communes rurales de Tarmikte, Amerzgane et Ouiselssate. C’était aussi l’occasion de visiter la station solaire et un poste d’évacuation de l’ONEE sur place. «L’optique de ce reportage est de rapprocher le téléspectateur américain des différents aspects de la vie des populations rurales dans la province», explique Bouhoute Zoubir, directeur du CPT Ouarzazate. Grâce au Programme d’électrification rurale globale (PERG), le taux d’électrification dans ces zones enclavées a atteint 98%. Les habitants locaux n’ayant pas les moyens de payer la mise en réseau, l’ONEE, à travers le PERG, a pris en charge 75% du coût de l’installation, le reste étant assuré par la commune et le bénéficiaire. Le programme de mise à niveau territoriale, 2011/2015 (PMAT), 5e programme de l’INDH, viendra compléter les réalisations du PERG puisqu’il a permis d’augmenter le taux d’électrification et d’atteindre les 99%. Au niveau national, quelque 2.432 douars sont concernés par le volet “Généralisation de l’électrification rurale», 1.425 de ces douars ont été reliés au réseau électrique durant la période 2011-2013. A Ouarzazate, 52 villages ont bénéficié de ce programme, soit plus de 50%. Sachant que la région compte 17 communes dont 2 urbaines et 15 rurales. Dans le cadre du PERG, l’ONEE limitait la mise en service aux foyers éligibles, ne dépassant pas 27.000 DH de coût de mise en service, soit 75% du coût global. Le PMAT, en partenariat avec la DGSL, a relevé la barre à 40.000 DH. A terme, le taux d’électrification dans les douars devrait atteindre les 100%.
    Pour rappel, c’est «Révolution production» qui a réalisé le reportage pour le compte de PBS. Celui-ci regroupe plus de 350 chaînes de télévision membres aux Etats-Unis. De manière globale, le tournage concerne cinq pays, à savoir les USA, l’Allemagne, le Danemark, UK et le Maroc, région d’Ouarzazate.


    De notre correspondante, Fatiha NAKHLI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc