×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Ouarzazate accueille un méga éductour brésilien

Par L'Economiste | Edition N°:4148 Le 11/11/2013 | Partager
Près de 240 professionnels ont visité la région
Un engagement sous contrat pour 5 charters
Le renforcement de l’aérien, une urgence

Dans le cadre d’un méga éductour organisé par la représentation de l’ONMT à Lisbonne, la ville d’Ouarzazate a accueilli les 4 et 5 novembre derniers une importante délégation brésilienne de près de 240 professionnels touristiques. Ce sont en effet 196 vendeurs, 20 organisateurs de pool et 20 journalistes qui feront escale dans la ville. La rencontre sera  une occasion pour les professionnels d’Ouarzazate d’échanger avec les tour-opérateurs et agents de voyages brésiliens. Cette opération s’inscrit dans le cadre d’une convention de partenariat avec Travelers autour d’un pool de 9 tours-opérateurs brésiliens, à savoir  Schultz, Flot, Nascimento Tur, Visual, Raidho, JVS, Flytour, New Age et ADV Tour. Dans ce sens, il faut préciser que Travelers s’est engagé sous contrat sur 5 charters et un bloc de 80 sièges, trois fois par semaine sur les vols RAM Casablanca-São Paulo-Casablanca et ce, du 1er novembre 2013 au 30 avril 2014. La province de Ouarzazate pourra donc profiter de ce  flux de touristes sud-américains à l’instar des autres villes du pays. Lors du séjour à Ouarzazate, la délégation brésilienne a pu découvrir les potentialités naturelles dont regorge la région. Notamment, les Kasbah d’Aït Benhaddou, classée patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1987; Tifoultout, Merzouga et Taourirt. Une visite des studios et du musée de cinéma est aussi programmée afin de faire découvrir l’infrastructure cinématographique locale.
Outre la ville d’Ouarzazate et son arrière-pays, d’autres villes ont aussi été visitées par les professionnels brésiliens comme Casablanca, Rabat, Fès, Meknès, Marrakech et Midelt. Malgré les efforts consentis pour relancer la destination, le tourisme a du mal à décoller à Ouarzazate. Plusieurs établissements, suite aux difficultés financières et aux endettements ont d’ailleurs baissé le rideau. Entre autres, les hôtels Ametis Karam, Mercure, Farah El Janoub, Draâ  ainsi que l’hôtel le Bélère, fermé quant à lui depuis 2009. «Pour sauver le tourisme à Ouarzazate, il faut développer l’aérien. Le nombre de vols, les horaires et l’absence de vols charters sont un véritable frein au décollage de l’activité», explique Zoubir Bouhoute, directeur du Conseil provincial d’Ouarzazate. La région a de même besoin de grands investissements capables de la booster économiquement, or ceux-ci sont aussi tributaires de l’aérien», a-t-il ajouté.  Pour le moment, Ouarzazate n’est desservie que par deux vols directs hebdomadaires à partir de Paris ce qui est loin de répondre au besoin réel. La seule option qui reste c’est de passer par l’aéroport de Casablanca où les touristes sont obligés d’attendre jusqu’à sept heures le vol pour Ouarzazate. A ceci s’ajoute la difficulté d’accessibilité par voie terrestre. De quoi décourager. 
De 2006 à 2011, l’impact a été fortement ressenti. En effet, les arrivées sur la destination ont chuté de 38%. Fort heureusement, un petit vent de reprise est ressenti à travers les derniers chiffres remis par le CPT d’Ouarzazate. En effet, de janvier à juillet 2013, les nuitées ont atteint 203.977, soit plus 5% par rapport à la même période en 2012. Pour les arrivées, elles sont de 146.979 contre 126.094 durant la même période, soit une augmentation de +17%.  Quant à lui, le taux d’occupation est passé de 17 à 20%.


De notre correspondante, Fatiha NAKHLI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc