×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 192.132 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 240.532 articles (chiffres relevés le 3/6 sur google analytics)
Culture

«Né quelque part»
Un long métrage sur la quête des origines

Par L'Economiste | Edition N°:4067 Le 04/07/2013 | Partager
L’héritage et la transmission comme trame de fond
Une coproduction de Jamel Debbouze qui tient son 1er rôle de magouilleur
Petits clins d’œil politiques: immigration, administration…

Mohamed Hamidi, réalisateur et co-scénariste de «Né quelque part», nous fait la belle surprise de voir jouer une dernière fois l’artiste défunt Mohammed Majd. Hamidi a tenu à lui rendre hommage: «C’est un acteur qui m’a toujours inspiré beaucoup de sagesse, il était donc évident pour moi de lui attribuer le rôle du hadj», un personnage central qui vient en aide à Farid (le personnage principal) pour tenir tête au maire du village

Avis aux cinéphiles, un nouveau film est sorti hier dans les salles: «Né quelque part». Ce long métrage raconte l’histoire de Farid, un jeune Français qui se voit obligé d’aller en Algérie pour la 1re fois. La maison que son père avait bâtie de ses mains étant menacée de destruction. Il y découvre tout un monde autrefois inconnu: un mélange de couleurs, de rires, de chants… ainsi que ce qui se cache derrière le rideau folklorique: la détresse et la misère humaine. Un monde qui fait partie de son identité et qui le marquera désormais.
«C’est d’abord un film sur la transmission, l’héritage et la quête de ses racines. On a tous envie de savoir d’où l’on vient, d’assumer son héritage pour pouvoir le transmettre à son tour», explique le réalisateur du film, Mohamed Hamidi (directeur artistique de Jamel Debbouze).
Ce dernier est le coproducteur du film. «Né quelque part» lui aura permis également de jouer son premier rôle de magouilleur et de méchant (à qui on n’en veut pas trop!). Il y interprète le rôle du cousin de Farid, surnommé «chlaouchi» (magouilleur), qui apporte, comme c’est souvent le cas avec Jamel, beaucoup d’humour et d’attachement. Le personnage principal de ce film est interprété par un acteur encore méconnu et qui porte ainsi son premier rôle au cinéma: Tewfik Jallab. Il s’accapare d’autant plus son personnage qu’il avait effectué ce même retour aux sources quand il avait 20 ans.
«Quand j’ai lu le scénario de Mohamed (Hamidi), je retrouvais des passages presque autobiographiques. C’est une histoire personnelle, certes, mais qui s’adresse à tous: beaucoup de gens doivent se reconnaître dans cette quête des origines», confie Tewfik Jallab. Il est d’ailleurs reconnaissant du «courage dont a fait preuve Mohamed Hamidi» en choisissant un acteur quasi inconnu pour interpréter le rôle principal de son premier film.
Après les 42 jours de tournage (dont 37 au Maroc), ce qui reste chez le réalisateur et les acteurs, c’est surtout la sensation d’avoir vécu une grande expérience humaine. «J’ai fait de belles rencontres et j’ai pu tourner au Maroc qui est le pays de ma mère et de ma grand-mère. C’est quand même une expérience magique. Je joue là mon 1er rôle au cinéma et on me voit sur tous les plans!», confirme l’acteur principal.
«Né quelque part» a fait ses premiers pas devant le public au cours du Festival de Cannes. Il a été diffusé dans 180 salles en France depuis le 19 juin dernier. Et en deux semaines: 250.000 entrées. Ce qui est une belle promesse pour l’avenir.
Diffusé aujourd’hui au Maroc, le premier long métrage de Mohamed Hamidi devrait être projeté en Algérie à partir de l’automne prochain. C’est en tout cas le souhait du réalisateur, originaire du pays frontalier.


Sanaa EDDAÏF

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc