×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Competences & rh

Idées
Endeavor soutient les grosses pointures

Par L'Economiste | Edition N°:4045 Le 04/06/2013 | Partager
L’Organisation américaine s’installe au Maroc
Elle cible à terme une centaine d’entrepreneurs à fort impact
Des dirigeants influents, des mentors, des conseillers et des investisseurs à disposition

«NOUS avons du diamant brut, mais il est caché. Notre objectif est de l’identifier, de le tailler et de le faire briller». Amine Hazzaz a la nouvelle mission d’assurer le bon lancement de Endeavor Morocco, de sélectionner les meilleurs entrepreneurs et de les accompagner. «Notre raison d'être est la stimulation de l'entrepreneuriat à fort impact et notre ambition est de catalyser les meilleurs entrepreneurs pour atteindre leur plein potentiel», indique le DG de cette nouvelle organisation. «La recommandation morale facilite l’insertion, la croissance et le développement. Elle lève les contraintes faisant obstacle à la concrétisation des projets des entrepreneurs». Le président du Groupe Saham, Moulay Hafid Elalamy, nommé président de Endeavor Maroc, reconnaît en effet l’importance du rôle joué par un réseau de dirigeants influents et mentors expérimentés. «Nous sommes arrivés aujourd’hui à un stade stratégique de notre développement économique et c’est le moment idéal de lancer Endeavor au Maroc», souligne-t-il. Créée en 1997, cette organisation internationale d’entrepreneurs, déjà présente dans 18 pays, a décidé d’élargir son réseau Mena (1) et de s’installer au Maroc, après la Turquie, l’Egypte, la Jordanie, le Liban et l’Arabie saoudite. Son conseil d’administration fondateur regroupe des membres influents du monde des affaires et de l’industrie. Il s’agit de Hicham Berrada, co-président de Palmeraie Holding, Mohamed El Mandjra, ex-DG de Méditel, Saïd Ibrahimi, DG de Moroccan Financial Board, Abdelmajid Iraqui Houssaini, président de Jlec, Alami Lazraq, PDG de Alliances, Walter Siouffi, PDG de Citibank Maghreb, et Mostafa Terrab, PDG de OCP Group. L’objectif fixé par le bureau affilié est de propulser les entrepreneurs à fort impact et à fort potentiel de croissance afin qu'ils atteignent une taille de 500 millions de DH à 1 milliard de DH.
Pour ce faire, Endeavor Morocco sélectionnera selon des critères précis les meilleurs entrepreneurs ayant besoin de soutien ou de conseil. «Trois équipes représentant des sommités dans le monde économique jugeront de la personnalité de l’entrepreneur, sa motivation et sa capacité à rayonner», indique Hazzaz. Et d’ajouter: «Nous ciblons dans un premier temps les moyennes entreprises qui ont besoin d’améliorer leurs relations avec les banques et qui trouvent des difficultés pour accéder au conseil, vu la cherté des prestations proposées». Une fois sélectionné, l’entrepreneur bénéficiera, en contrepartie d’une contribution annuelle fixée à 100.000 DH, d’un accompagnement complet, à travers un réseau de dirigeants influents et mentors expérimentés qui joueront le rôle à la fois de modèle, de conseiller et d’investisseur. Hazzaz tient, toutefois, à souligner que l’adhésion au réseau Endeavor n’implique pas forcément la facilitation des financements. «C’est l’accès à un réseau puissant et dynamique qui importe le plus. L’expertise, le conseil, le sourcing, l’ouverture de marchés et la validation des idées que ces mentors influents vont proposer aux entrepreneurs qui leur permettront de stimuler la richesse et de créer des emplois supplémentaires», explique le DG.

La subvention de l’Usaid

L’AGENCE américaine d’aide au développement (USAID) soutient le lancement d’Endeavor Morocco, à travers son programme: Compétitivité économique du Maroc (MEC). Son objectif est de contribuer à l’amélioration du climat des affaires et la compétitivité à travers, notamment, le renforcement de la promotion de l’entrepreneuriat ciblant les entrepreneurs à haut impact. MEC met en relation les petits exploitants agricoles avec les industriels agroalimentaires qui sont eux-mêmes soutenus par le programme, afin d’identifier des débouchés commerciaux au Maroc et à l’international. Créer des opportunités d’emplois et améliorer les conditions du travail aussi bien dans les villes que dans le monde rural sont les objectifs phares du programme de l’Usaid.

Bouchra SABIB
(1) Dans les cinq pays de la région Mena où Endeavor est implantée, 131 entrepreneurs représentant 73 entreprises ont été sélectionnés. Au niveau mondial, 801 entrepreneurs retenus ont créé plus de 200.000 emplois et généré plus de 5 milliards de dollars de chiffre d'affaires additionnel

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc