×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

450 artistes attendus à Timitar

Par L'Economiste | Edition N°:3547 Le 08/06/2011 | Partager
La huitième édition du 22 au 25 juin
Un budget de 13 millions de DH

Le public était très nombreux à tous les spectacles l’an dernier. Sa forte adhésion, la forte mobilisation des forces de l’ordre ainsi qu’une organisation maîtrisée, sont des ingrédients incontournables de l’événement chaque année (Ph. Archives)

Le chef-lieu du Souss se prépare pour la saison estivale. Les préparatifs du festival Timitar qui draine des milliers de spectateurs vont bon train. De fait, la huitième édition de ce festival aura lieu du 22 au 25 juin 2011. Hier à Agadir, les organisateurs ont dévoilé lors d’une conférence de presse le programme de la manifestation. Au menu, musiques et spectacles pour un événement qui a acquis ses lettres de noblesse. Après sept expériences réussies, la rencontre se positionne désormais comme un des quatre plus grands festivals de la scène marocaine. Le secret: la gratuité des spectacles, la diversité de la programmation, sans oublier un comportement du public exemplaire et une organisation synchronisée. Le soutien inconditionnel de personnalités tel Aziz Akhannouch est aussi un élément de poids pour la pérennité de ce festival. L’ensemble de ces ingrédients fait que les sponsors continuent à y croire et à investir encore plus dans l’événement. Cela s’est traduit par des mises encore plus importantes que les années précédentes. Ce qui a permis d’atteindre un budget de 13 millions de DH, indique Fatima-Zahra Ammor, directrice du festival. Pour rappel, les budgets des précédentes éditions étaient de 10 à 11 millions de DH environ. La rallonge de cette année permet d’avoir une programmation artistique encore plus riche qu’auparavant, souligne Fatima-Zahra Ammor.
Comme les éditions précédentes, la rencontre maintient le même concept, à savoir celui des artistes amazighs qui accueillent les musiques du monde, précise Brahim El Mazned, directeur artistique du festival. Ce sont 450 artistes qui vont animer les 35 concerts gratuits, avec des sonorités du monde entier. Nouveauté cette année, des artistes comme Kool and the Gang, Goran Bregovic, Hindi Zahra, Amadou & Mariam, Calypso Rose, Najwa Karam, Daoudi et bien d’autres sont les têtes d’affiche de cette nouvelle édition. Il y en aura bien sûr pour tous les goûts et même les amoureux de la musique amazigh seront servis.
Au-delà de l’animation dans la ville, la rencontre sera aussi une belle opportunité pour promouvoir celle-ci à l’international à travers les touristes et les médias étrangers qui seront présents dans la ville. En cette période mouvementée, offrir une image de cohésion sociale, de comportement civique exemplaire et d’organisation maîtrisée, peut avoir un effet très positif sur le développement de la destination touristique.
Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc