×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Tanger-Med: Un conseil pour le développement de la zone portuaire

    Par L'Economiste | Edition N°:1924 Le 24/12/2004 | Partager

    Le développement de l’arrière-pays du port Tanger Med est en question. Les enjeux sont de taille et il s’agit pour les autorités d’assurer un développement homogène de la région. Il serait aberrant d’avoir un port de taille mondiale et à quelques kilomètres une école sous-équipée, comme le note à titre d’exemple Abdelaziz Meziane Belfkih, conseiller de SM le Roi et Président du Conseil de surveillance de l’Agence spéciale Tanger-Méditerranée (TMSA). Ce dernier intervenait lors d’une rencontre ayant pour thème le futur port. C’est pour cette raison que le conseiller a annoncé la création prochaine d’un Conseil de développement de la zone Tanger-Méditerranée. Ce conseil devra être le «moteur» de l’action dans la zone Tanger-Med et appliquer toutes les propositions issues des rencontres sur le projet du port. Parmi ses membres, figurent les élus, mais aussi l’Agence spéciale Tanger-Med et l’Agence de développement du nord ainsi que des membres de la société civile. L’objectif est de disposer d’un espace de discussion et de concertation concernant le développement de la zone Tanger-Méditerranée. Afin d’être le plus opérationnel possible, ce conseil devra être réduit à une quinzaine de membres. Il devrait tenir sa première réunion à la fin du premier trimestre 2005. La zone Tanger-Med s’étend sur une aire de près de 500 km qui englobe la préfecture Fahs-Anjra. Cette région peu urbanisée est à la limite entre Tanger et Tétouan. Elle dispose aussi d’un énorme potentiel touristique qu’il s’agira de “marier” avec les besoins en infrastructures du port Tanger-Med et son complexe.A. A.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc