×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

La facture pétrolière s’alourdit de 65%

Par L'Economiste | Edition N°:1931 Le 04/01/2005 | Partager

. A fin novembre 2004, les importations augmentent de 15,3%. Timide avancée des exportations. Avoirs extérieurs: 11,7 mois d’importationsL’année 2004 aura été marquée par une forte hausse des importations. Selon les dernières données de l’Office des Changes, qui s’arrêtent à novembre, les achats à l’étranger se sont établis à près de 141 milliards de DH, soit une augmentation de 15,3% par rapport à la même période en 2003. Cette évolution est imputable aux achats de pétrole brut dont les prix ont explosé sur le marché international mais aussi aux importations hors pétrole.Avec 13,3 milliards de DH, la facture pétrolière s’est alourdie de 65%. A fin novembre, le prix moyen de la tonne importée s’est accru de 19% à 2.385 DH. Selon l’Office des Changes, trois groupes de produits participent pour plus des deux tiers dans le total des importations. Il s’agit des demi-produits (23,1%), des biens de consommation (22,6%) et des biens finis d’équipement (22%). Quant aux exportations, elles se sont élevées à près de 78,5 milliards de DH, contre 75,7 milliards une année auparavant. Cet accroissement de 3,6% est dû surtout à l’expansion des ventes de phosphates et dérivés (15,2% à 3,6 milliards de DH) dont la part dans le total des exportations s’est améliorée de 3,1 points: 17,1% contre 14% en 2003. Par ailleurs, la structure des exportations s’est caractérisée par la hausse des demi-produits, des produits bruts, des produits énergétiques et des biens d’équipement. En revanche, les ventes des produits alimentaires, de biens finis de consommation et d’or industriel ont enregistré des baisses. En tout, les échanges commerciaux avec l’étranger auront progressé à fin novembre de 10,8%, pour s’établir à 219,3 milliards de DH. Le déficit commercial, qui s’élève à 16 milliards de DH, s’est alourdi de 34,5%. En outre, le taux de couverture a cédé 6,3 points en un an, passant de 62 à 55,7%.Côté flux financiers, les recettes voyages ont progressé de 10,6%, à environ 31,2 milliards de DH. En revanche, les dépenses ont baissé de 2,9%, à près de 4,5 milliards de DH. Ce qui a permis un accroissement de 13,2% de l’excédent de la balance voyages par rapport à fin novembre 2003. Quant aux recettes MRE, elles ont connu une progression de 8,2%, en s’établissant à près de 34,1 milliards de DH. Sur le seul mois de novembre, note l’Office des Changes, les recettes voyages et MRE ont enregistré des hausses respectives de 55,1 et 39,2%. Les opérations d’investissements et de prêts privés étrangers se sont traduites, elles, par des recettes de près de 7,8 milliards de DH.Par ailleurs, au terme des onze premiers mois de l’année 2004, les avoirs extérieurs nets de l’Institut d’émission se sont améliorés de 6,2% par rapport à décembre 2003. Comparativement à leur niveau à fin novembre de la même année, ces avoirs ont progressé de 6,3%, à environ 130 milliards de DH. Soit l’équivalent de 11,7 mois d’importations, de marchandises contre 12,9 mois à fin novembre 2003 (admissions temporaires pour perfectionnement actif sans paiement non comprises soit 18,5 milliards de DH).Yassir LAHRACH

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc