×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Casablanca : Cinq sites de l’ancienne médina réhabilités

    Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:4919 Le 19/12/2016 | Partager
    Mosquée Ould El Hamra, synagogue Ettedgui, mausolée Sidi Allal Al Karaouani…
    Plus de 22,7 millions de DH mobilisés
    casablanca_ancienne_medina_019.jpg

    Mobilisant des investissements de l’ordre de 8 millions de DH, les travaux de réhabilitation de la mosquée Ould El Hamra ont porté sur la consolidation et la reconstitution des plafonds, de la salle de prières et du minaret, ainsi que la réalisation d’un toit ouvrant au niveau du patio (Ph. L’Economiste)

    La réhabilitation de l’ancienne médina de Casablanca bât son plein. Les sites  phares de cette 2e phase ont été inaugurés par le Souverain vendredi 16 décembre. Cinq sites ont figuré au programme des inaugurations royales. Il s’agit de Dar Annassij» (Maison du tissage), le centre de santé «09 Juillet», la synagogue «Ettedgui», le mausolée «Sidi Allal Al Karaouani» et la célèbre mosquée Ould El Hamra.
    Le centre de santé «09 Juillet» et «Dar Annassij» (Maison du tissage) ont nécessité  un investissement global de 11,6 millions de DH. Le centre de santé sera dédié aux actions de consultation des maladies chroniques et de sensibilisation et de prévention. Ce centre dispose de salles de consultation (médecine générale, santé «mère-enfant», médecine dentaire, ophtalmologie, néphrologie, endocrinologie, cardiologie, diagnostic du cancer du sein et du col de l’utérus), d’un laboratoire, d’une pharmacie ainsi que de salles de soins et d’urgences.
    Autre projet inauguré par le Souverain vendredi dernier: «Dar Annassij». Comme son nom l’indique, c’est un espace dédié à l’artisanat qui devra contribuer à la préservation des métiers du tissage, à la promotion des produits locaux d’artisanat et au renforcement de l’organisation et de la structuration du secteur. Ce projet, qui comprend des ateliers de production et d’exposition des produits de tissage, assurera également aux jeunes de l’ancienne médina une qualification professionnelle adaptée à la réalité socioéconomique de ce secteur de l’artisanat, principalement à travers le mode de formation par apprentissage.
    Le Souverain a également visité la synagogue «Ettedgui» et le mausolée «Sidi Allal Al Karaouani», deux lieux à forte identité architecturale, patrimoniale et historique, qui, dans le cadre de la même phase du programme de réhabilitation de l’ancienne médina, ont fait l’objet de travaux de restauration, ayant nécessité des investissements de l’ordre de 3,1 millions de DH.
    Par ailleurs, le Souverain a accompli le jour même la prière du vendredi à la mosquée Ould El Hamra qui a également fait l’objet de travaux de restauration et de rénovation. Mobilisant des investissements de l’ordre de 8 millions de DH, les travaux de réhabilitation ont porté sur la consolidation et la reconstitution des plafonds, de la salle de prières et du minaret, ainsi que la réalisation d’un toit ouvrant au niveau du patio. Ce projet a concerné également le renforcement des fondations, la réparation des fissures, le revêtement du sol, la rénovation des réseaux d’eau, d’électricité et d’assainissement et la restauration à l’identique de l’ensemble des éléments en bois ainsi que des composantes décoratives.
    D’une capacité de 1.500 fidèles, la mosquée Ould El Hamra a été édifiée par le sultan Sidi Mohamed Ben Abdellah en 1789.

     

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc