Entreprises

Alliance Maroc Telecom-Casanet: Les détails de la transaction

Par L'Economiste | Edition N°:696 Le 03/02/2000 | Partager

· La vente de 80% sera bouclée après l'audit de la société d'ici la fin de l'année
· Le provider développe de nouveaux modules pour faire face à la concurrence


Vente du moteur de recherche Menara à 4 millions de DH et promesse de cession de 80% du capital. Ce sont les deux points majeurs du contrat conclu entre Maroc Telecom (MT) et Casanet la fin de l'année dernière. En vertu des clauses de cette convention, Casanet s'engage à vendre 80% de son capital à l'opérateur public de téléphone. La transaction interviendra après la transformation juridique du provider, actuellement une SARL en société anonyme. Une fois cette opération bouclée, une mission d'audit de la société sera confiée à un cabinet spécialisé.
Sur le plan technique, Casanet vient de passer d'un débit de 256 kbits à 2 mégabits dont la location mensuelle lui revient à 150.000 DH/HT. Plusieurs autres fournisseurs d'accès ont déjà des demandes auprès de Maroc Telecom pour bénéficier d'une extension similaire.
Pour l'opérateur historique, l'intérêt de ce rachat est l'urgence de rattraper son retard en matière d'Internet. Il était question qu'il lance un site portail propre en juillet dernier, mais le projet n'a jamais pu être concrétisé.
Le débat sur le développement d'Internet, dont l'introduction remonte à la fin de 1995, butte entre autres sur la situation monopolistique de l'opérateur public sur la fourniture de la bande passante. Lors d'une réunion tenue récemment à l'initiative de l'Association de l'Internet au Maroc (MISOC)(1), un comité composé de plusieurs providers a été créé. Il aura pour tâche de préparer une plate-forme de négociation avec Maroc Telecom et l'Agence Nationale de la Réglementation des Télécoms (ANRT) sur les problèmes liés au Net. La revendication tant réitérée par les fournisseurs d'accès est la nécessité de mettre un terme à la situation de monopole de MT qui est en même temps grossiste et détaillant d'accès à travers ses agences commerciales(2).
Pour faire face aux concurrents potentiels (orientation.com, planetarabia.com, Wanadoo et Emorocco), la stratégie de développement du site de Casanet s'inscrit dans la continuité. La société va développer de nouveaux modules, tels que les news sur le sport, le golf, le tourisme et la santé. Le concept de "Casa Yo", dédié spécialement à l'information sur Casablanca va être généralisé pour couvrir d'autres villes. Des partenariats avec des fournisseurs de contenus sont en cours de finalisation, y compris en langue arabe.

(1) www.misoc.org.ma
(2) Selon MT, la bande passante est passée de 12 à 24 mégabits. D'ici la fin de ce mois, elle atteindra 38 mégabits.


Portail: Une guerre pour l'audience


Casanet, Orientation, Wanadoo, Emorocco, Planetarabia... Les portails en cours de développement est un indicateur de l'enjeu commercial de la région. Le positionnement de ses investissements dans la Netéconomie dépasse le marché local qui reste très limité, pour s'étendre à un espace géographique ou linguistique plus large tel que l'Afrique francophone et le Monde arabe. Pour les sites généralistes, la bagarre est ardue entre Yahoo, AOL, Lycos, Voila (France Telecom). La semaine dernière, le groupe français Vivendi s'est allié à l'opérateur mobile Vodafone pour lancer, d'ici juin prochain, un site portail baptisé Map "Multi Acces Portal".
Pour en savoir plus sur: les enjeux de l'émergence des portails, voir le dossier préparé par la revue canadienne Multimédium: www.mmedium.com/dossiers/cartier/portails o

Rachid JANKARI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc