Entreprises

Des forums régionaux pour célébrer les 10 ans d’Al Omrane

Par Ali KHARROUBI | Edition N°:5157 Le 28/11/2017 | Partager
Le groupe entame un road show qui démarre de l’Oriental
Une opportunité pour dresser le bilan et consolider les partenariats
Et lancer de nouveaux programmes
al-omrane-057.jpg

Malgré la conjoncture qui a affecté l’immobilier, la société a réalisé 125.000 unités pour un chiffre d’affaires de 2,7 milliards de DH, totalisant un volume d’investissement de 7 milliards de DH durant la décennie 2007/2017. Les programmes réalisés concernent toutes les couches sociales (Source: Al Omrane Oujda)

C’est à partir d’Oujda que le groupe Al Omrane a lancé ses forums régionaux de convergence sur la thématique de l’«Habitat, développement urbain et régionalisation: le partenariat, facteur de réussite et d’intégration». Des rencontres qui seront organisées dans les douze régions du Royaume pour célébrer le 10e anniversaire de la création d’Al Omrane et qui ont pour objectif de renforcer les partenariats avec les différents intervenants dans la promotion d’un cadre bâti agréable à vivre.

Au niveau de l’Oriental, le groupe ne se limite pas à son bilan positif sur les 10 dernières années, mais prépare de nouveaux projets dans le cadre des conventions qu’il a conclues avec la région. La dernière en date porte sur la maîtrise des ouvrages délégués au niveau de la préfecture Oujda-Angad et signée par Mouad Jamai, wali de l’Oriental et gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, Badre Kanouni, président du directoire du groupe Al Omrane et Zakaria Lazraq, directeur régional d’Al Omrane.

C’est une convention qui fait partie d’une batterie de mesures pour renforcer la mise à niveau et l’attractivité territoriale à travers un investissement global de 1,2 milliard de DH sur la période 2017-2021. La première phase qui a déjà débuté concerne la mise à niveau de 62 centres émergents et la réalisation de 150 terrains de sports, 30 complexes socio-sportifs et 10 salles couvertes pour un coût de 500 millions de dirhams.

Malgré la conjoncture qui a affecté l’immobilier, la société a réalisé 125.000 unités pour un chiffre d’affaires de 2,7 milliards de DH, totalisant un volume d’investissement de 7 milliards de DH durant la décennie 2007/2017. Cela a contribué à la réduction du déficit en logement via des lotissements et projets immobiliers pour les différentes couches sociales et en réalisant des pôles urbains intégrés.

«En tant qu’aménageur, la société Al Omrane d’Oujda s’investit davantage dans l’aménagement et le lotissement de terrains destinés à la promotion de l’habitat social, la résorption des bidonvilles, l’habitat insalubre et le développement de la maîtrise d’ouvrages urbains et sociaux, avec la délocalisation de ses agences à travers toute la région», explique Zakaria Lazraq.

En parallèle, Al Omrane a contribué, aux côtés du ministère de tutelle et ses partenaires, à l’amélioration des conditions d’habiter d’environ 120.000 ménages, la production de 6.000 unités de relogement alors que 12 villes ont été déclarées sans bidonvilles. Cette amélioration est également le fruit d’efforts pour la préservation du patrimoine urbain historique, la réhabilitation des tissus anciens au niveau de la médina et des ksours.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc