×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Marrakech inaugure son premier terrain de polo

    Par L'Economiste | Edition N°:4023 Le 03/05/2013 | Partager
    Jnan Amar investit 100 millions d’euros dans un projet touristique
    Ritz Carlton va gérer l’unité hôtelière

    Jnan Amar polo resort a accueilli son premier tournoi organisé au profit de la fondation Eve Branson. Ci-dessus, Sir Richard Branson remettant les trophées aux joueurs argentins

    Après les greens, les investissements immobiliers touristiques optent pour d’autres composantes avec d’autres valeurs ajoutées. Jnan Amar a choisi de construire son resort autour d’un terrain de polo qui devient ainsi le premier club au Maroc. Il est implanté sur la route de Tamesloht (20 km de Marrakech) pas loin du lac de Lalla Takerkoust. Alors que les travaux du resort viennent de démarrer, le Jnan Amar Polo de Marrakech a déjà accueilli son premier Polo Challenge- gala. Un tournoi organisé pour lever des fonds pour le compte de la Fondation Eve Branson, ONG marocaine servant les communautés démunies du Haut Atlas dans la région de Marrakech. Cette fondation soutenue par Sir Richard Branson a lancé des programmes de formation au profit des femmes de 5 villages (Asni, Asselda, Timzra, Tnasghart et Imsker). Les femmes apprennent à faire du tricot, fabriquer des produits artisanaux et la fondation leur déniche les marchés, indique Eve Branson qui a persuadé son fils à s’acheter une kasbah Tamadot en 1998. Et les Branson étaient tous présents au match/gala organisé au Jnan Amar. Un groupe d’élite de joueurs internationaux y ont également participé parmi lesquels figuraient Fred Mannix, Amr Zedan, Mariano Uranga, Santiago Novillo Astrada, Chris Hyde…, en plus de membres de la Garde Royale Marocaine. Le match s’est déroulé sous le Haut Patronage de SM Le Roi Mohammed VI, et sous les auspices de la Fédération Royale Marocaine de Polo. Le promoteur Amar Abdelhadi souhaite justement créer une véritable académie de polo au Maroc. «Le terrain été construit sous l’expertise du Santa Maria Polo et nous voulons en faire un Polo Club dans les règles de l’art avec un club house et un centre équestre de niveau international», espère-t-il. Plus tard, un deuxième terrain sur le même site y sera construit. Le resort, sis sur 50 hectares comprend aussi un hôtel 5 étoiles de luxe et plus de 84 villas haut de gamme. Il a été pensé pour développer un «parc de villégiature de luxe» à même de relever le niveau de l’offre touristique haut de gamme à Marrakech, insiste Amar Abdelhadi. Une fois achevé, l’établissement hôtelier comptera 60 suites et 20 villas, un spa et un restaurant et sera géré par la chaîne de luxe Ritz Carlton. L’investissement de 100 millions d’euros est mené par SIAMA (Société d’Investissement Al Amal). Celle-ci opère au Maroc depuis 1985 et développe de nombreux projets prestigieux dans le secteur de l’immobilier et du tourisme dans diverses régions. SIAMA est une filiale du groupe Azmi Abdelhadi group, basé en Arabie saoudite, qui a des intérêts dans des domaines tels que le pétrole, le gaz, le commerce international et l’immobilier dans la région du Moyen-Orient.


    De notre correspondante,  Badra BERRISSOULE
     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc