×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Un monde fou

Par L'Economiste | Edition N°:2794 Le 09/06/2008 | Partager

. Elle donne le volant à son fils d’un anUn policier de l’Ohio (USA) a eu la surprise de découvrir un bambin d’un an derrière le volant d’une automobile à la conduite suspecte, alors que la mère était ivre et sans permis. Marya Green, 29 ans, de Goshen Township, près de Cincinnatti, a été arrêtée mardi dernier avec 0,11% d’alcool dans le sang (la limite étant de 0,08%). Déjà sous le coup d’une suspension de permis pour conduite en état d’ivresse, elle avait placé son fils d’un an derrière le volant. Deux autres enfants âgés de 8 et 5 ans se trouvaient dans la voiture. «La voiture roulait. Soyons honnête, un enfant d’un an n’a pas la capacité de conduire, on sait tous cela. Mais, il roulait, les mains sur le volant et sa mère le laissait diriger le volant», a expliqué la porte-parole de la police de Goshen Township Mandy Storer. C’est la 3e fois en 6 ans que la jeune femme est arrêtée pour conduite en état d’ivresse.. Les chiens fonctionnairesLes chiens policiers peuvent être considérés comme des fonctionnaires et les violences à leur encontre doivent, à ce titre, être punies de la même façon que celles visant les agents de la force publique, a tranché la Cour suprême de Norvège.Les faits jugés remontent au 19 mai 2007: un homme qui tentait d’entrer par effraction dans une maison de Bergen (ouest) avait été pris en chasse et immobilisé par Vera, un berger malinois. Une fois à terre, alors qu’un policier le menottait, le malfaiteur avait frappé le canidé qui le tenait en respect. Condamné pour tentative de cambriolage, l’accusé avait été blanchi, en première instance et en appel, de l’accusation de violences à l’encontre d’agent du service public, un acquittement qui vient d’être cassé par la plus haute instance judiciaire du pays. «Recourir à la violence contre un chien policier utilisé comme auxiliaire dans l’exercice d’un service public et qui est sous les ordres directs d’un fonctionnaire tombe sous le coup de l’article» 127 du Code pénal norvégien qui protège les agents du service public, ont estimé les juges suprêmes. Les faits sont passibles de trois ans de prison. . Un char exhumé en FranceUn char américain datant de la Seconde Guerre mondiale, le premier des alliés à être entré dans la ville française de Chartres (centre) à la Libération le 15 août 1944, a été découvert par hasard par des ouvriers sur un chantier et exhumé mercredi dernier. Ce char américain léger M5 Stuart a été découvert au sud de la ville et à quelques kilomètre de sa célèbre cathédrale, par des ouvriers municipaux à l’occasion de travaux de voierie. Le M5 Stuart avait été le premier des chars alliés à pénétrer dans Chartres à la libération. Il appartenait au major Leslie Lohse du «31st tank battalion» et avait été mis hors de combat lors d’une reconnaissance isolée le soir même.«C’est très émouvant pour moi de le revoir resurgir plus de 50 ans après», a raconté Jean Dis, qui avait 17 ans en 1944. Selon d’autres témoignages, ce char serait tombé en panne d’essence ou aurait connu un problème de chenilles et aurait été abandonné par ses occupants. A l’arrivée des autres alliés, le char aurait été poussé dans un trou provoqué par les bombardements afin de dégager la chaussée.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc