×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Economie

    Tourisme: Le Maroc résiste mieux que la concurrence!

    Par L'Economiste | Edition N°:3119 Le 01/10/2009 | Partager

    . Les résultats d’un benchmark l’attestent. Croisement du triptyque arrivées/nuitées/recettes. Comparatif avec la Turquie, Tunisie, Croatie, îles Canaries, ChypreQui l’aurait cru? La destination Maroc s’en sort plutôt bien. En dépit d’une conjoncture défavorable, le produit Maroc se vend mieux que ses principaux concurrents! En témoignent les résultats d’un benchmark récent effectué sur les 7 premiers mois de l’année. Une étude vient d’être réalisée par les services du ministère du Tourisme sur la base de l’analyse des arrivées, nuitées et/ou recettes auprès d’un échantillon assez représentatif de l’activité. Hormis l’Egypte, ce sont globalement les principaux pays concurrents du Maroc qui ont été retenus. Parmi eux, l’on cite la Turquie, la Tunisie, les îles Canaries, Chypre, la Croatie… En dépit d’un contexte international des plus difficiles, marqué à la fois par la crise mondiale, une demande en régression et la grippe A, le Maroc s’en sort plutôt bien. Globalement, conjoncture oblige, les tendances transversales des pays étudiés révèlent des arrivées et des recettes en trend baissier. Cependant, chiffres à l’appui, la destination Maroc a continué à enregistrer des arrivées en hausse de 10,1%, à fin juillet. A elles seules, les arrivées des Français au Royaume ont réalisé une croissance de 8% sur les 7 premiers mois de l’année. Dans le même temps, les îles Canaries étaient en baisse de 14,7%, la Croatie (-3%), Chypre (près de -11%)…Excepté le Maroc, selon le benchmark, seules la Turquie et la Tunisie sont parvenues à tirer leur épingle du jeu en termes d’arrivées durant les 7 premiers mois de l’année, mais avec une évolution moindre que celle du Maroc (soit respectivement +1,1 et +0,8%).En termes d’arrivées, le Maroc aura enregistré la plus forte évolution à fin juillet avec un peu plus de 5 millions de touristes contre 4,6 millions à la même période en 2008. Il faut dire que les MRE boostent également les arrivées. A fin juillet, ils étaient quelque 2,3 millions à avoir visité le pays d’origine pendant l’été. A fin juillet, la Tunisie n’a enregistré que 2,9 millions d’arrivées. Ce qui revient à une quasi-stagnation avec les chiffres de 2008. Quant aux îles Canaries, elles ont enregistré 4,6 millions d’arrivées à fin juillet contre 5,4 à la même période un an auparavant.En termes de volume, la Turquie reste la plus attractive des 6 pays benchmarkés avec près de 15 millions d’arrivées. Sur le registre des nuitées, le Maroc affiche un recul de près de 2% (9,4 millions contre 9,6 millions de nuitées en 2008). Ce qui représente une moyenne de près de 2 nuitées par touriste. «Avec la gravité de la crise et comparativement à d’autres pays, ce sont des performances intéressantes qui démontrent la résistance du secteur», a tenu à préciser le ministre Mohamed Boussaïd à L’Economiste (cf.édition du 28 septembre).La principal concurrent du Maroc, la Tunisie, accuse une baisse de 6,8% sur les sept premiers mois de l’année. Selon l’Institut tunisien de la statistique, à fin juillet, «le pays a enregistré 2.860 nuitées contre 3.069 en 2008».Sur la même période, la Croatie a vu ses nuitées baisser de 4,5%.En revanche, le nerf de la guerre –les recettes- accuse les plus fortes baisses pratiquement pour l’ensemble des destinations, objet de l’étude.Si les recettes ont chuté de 15% à Chypre, de 13% aux îles Canaries et de 8% en Turquie… au Maroc elles sont passées de 2,8 milliards d’euros à fin juillet 2008 à 2,5 milliards à la même période de cette année (soit un recul de 11,4%).Amin RBOUB

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc