×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Economie

    Les céréaliers français font leur promo

    Par L'Economiste | Edition N°:3119 Le 01/10/2009 | Partager

    . Le blé français toujours présent au Maroc . Un marché mondial très concurrentiel «LE blé français est très présent au Maroc, nous espérons qu’il le soit davantage cette année», souhaite Jean Pierre Langlois- Berthelot, président de France Export Céréales (FEC). En effet, malgré une excellente campagne céréalière 2008/2009 (10,2 millions de tonnes), le Maroc continue à importer son blé. Ce constat a été dressé lors des «rencontres franco-marocaines des céréales» tenues hier à Casablanca. L’évènement était l’occasion de mettre en valeur la qualité de la récolte française 2009, qui a atteint cette année plus de 37 millions de tonnes. Le pays s’estime donc capable de satisfaire aux besoins de ses clients traditionnels, notamment le Maroc. «On constate que les besoins qualitatifs des blés utilisés dans cette région sont très similaires à ceux exigés par les transformateurs français, c’est ce qui explique d’ailleurs le fait que la France est le premier fournisseur du marché marocain».

    Principaux importateurs
    Pour évaluer la qualité de ses céréales, la France a procédé à une double enquête, une auprès des collecteurs et l’autre auprès des agriculteurs. Il en ressort que pour les 37, 5 MT produites en 2008, 34 MT sont de bonne qualité internationale dont 20 MT haut de gamme. De même, 70% de ces blés sont panifiables (dont on peut faire une pâte) avec un niveau de protéines de 12%. Pour le poids spécifique, il est de 77,1kg/hl pour le blé tendre et de 80kg/hl pour le blé dur en moyenne. Quant à la teneur en eau, elle est de 13,5% pour le blé tendre et 11,3% pour le blé dur. «Le Maroc n’est pas seulement un client, c’est un partenaire, notamment après l’obtention du statut avancé. Il fait maintenant partie du marché intérieur européen», a affirmé Pierre Duclos, représentant le syndicat français du commerce extérieur. À la merci des aléas climatiques, la production céréalière au Maroc reste loin d’assurer une autosuffisance. Le pays figure parmi les principaux importateurs mondiaux de blé, à côté de l’Egypte, l’Algérie, le Venezuela et l’Union européenne. D’ailleurs, il consomme avec l’Algérie et l’Egypte près de 15% de la production mondiale de blé. Ses pays fournisseurs outre la France sont entre autres l’Ukraine, la Russie, les Etats-Unis, dont il vient d’importer plus de 320.000 tonnes de blé tendre et 280.000 t de blé dur. Une opération qui s’inscrit dans le cadre du contingent tarifaire préférentiel et devra être réalisée avant la fin de l’année. «La concurrence mondiale est de plus en plus dure, notamment avec l’arrivée de nouveaux pays producteurs comme la Chine qui commencent à s’imposer sur le marché mondial», admet Pierre Duclos. Les pays sont davantage conscients de l’importance de ce créneau. Le Maroc n’est pas en reste. Le Plan Maroc vert en est la preuve. «En 2008, le pays a pu gagner 2 ou 3 points de croissance grâce à une production historique de céréales. Il a donc pu compenser les effets de la crise économique mondiale», a précisé Jean-Philippe Leygue, d’Arvalis Institut. Selon les prévisions du même institut, la campagne 2009/2010 sera encore plus prometteuse. De bonnes récoltes de céréales permettront au Maroc non seulement de se passer progressivement de l’importation, mais de parer aux ascensions perpétuelles des prix. «La production de céréales est désormais une tendance mondiale. C’est ce qui explique d’ailleurs l’engouement des plus grands pays consommateurs pour cette industrie», a conclu Pierre Duclos.B. A. I.
    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc