×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Settat: Réflexion pour sauvegarder les zones humides

Par L'Economiste | Edition N°:1720 Le 08/03/2004 | Partager

. Une étude sera lancée le 19 mars pour identifier les points forts de ces sitesLa Faculté des sciences et techniques de Settat (FST) et la Direction régionale des Eaux et Forêts du Centre (DREF/C) s'activent pour sauvegarder les zones humides. Le 19 mars à Settat, une journée d'étude aura lieu pour parler de la zone humide de Faija, dont une grande partie relève de la province de Settat. Cette journée d'étude vient couronner les efforts de sensibilisation, menés également par les deux instances, lors de la célébration de la journée mondiale des zones humides le 10 février 2004. Et c'est à cette rencontre qu'une convention de coopération a été conclue entre FST et la DREF. “La zone Faija est une zone qui suscite un intérêt particulier du point de vue de sa situation géographique et ses caractéristiques”, note Errami Essadik, chef de section des travaux à la DREF de Settat. Et justement, l'objectif de cette journée d'étude est de débattre des approches et méthodes à même de prouver et de mettre en valeur les potentialités tant écologiques que socioéconomiques de Faija. Biologistes, écologistes, spécialistes de divers horizons se réuniront pour identifier les points forts de ce site au niveau de sa flore et sa faune. Plusieurs ateliers sont prévus: atelier de la faune, de la flore, du milieu physique et atelier socioéconomique. Les promoteurs de l'idée veulent en dernier ressort convaincre les organismes internationaux d'inscrire le site Faija dans la convention de Ramsar au sein des Nations unies. Pour ce faire, ils doivent se préparer pour la classification. Jusqu'à présent, 1.300 sites, de par le monde, sont inscrits à la convention Ramsar. Au Maroc, seuls 4 sites y sont classés: baie Khnissis (Laâyoune), Merja Zergua (Moulay Bousselham), Mehdia (Sidi Boughaba) et Afnourir au Moyen Atlas. A noter que la zone humide Faija est située sur l'Oued Oum Rbiâ, entre le village de Machraâ Ben Abbou et le barrage d'Imfout. Elle regroupe une dizaine de douars répartis entre la province de Settat au Nord et la province de Kelaât Sraghna au Sud. Les populations locales exercent les activités d'agriculture, d'élevage et dans une moindre mesure la pêche. Ali JAFRY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc