×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Politique

    Sahara: 2e round des négociations le 10 août

    Par L'Economiste | Edition N°:2560 Le 02/07/2007 | Partager

    . Le rapport sur le 1er round publié demain. Le Corcas achève sa session extraordinaireLE rapport du secrétaire général de l’Onu sur le premier round des négociations entre le Maroc et le Polisario sur le Sahara ne sera finalement publié que demain mardi. Des sources proches du dossier ont indiqué à L’Economiste que le texte initial était prêt depuis le 27 juin. Il a été retiré même du site web des Nations unies pour modification suite à des réclamations formulées aussi bien par le Maroc que par les séparatistes du Polisario. On a également appris auprès des mêmes sources que la date de reprise des négociations entre les deux parties a été fixée au 10 août prochain à Manhasset dans la banlieue new-yorkaise. Ce second round, comme le premier, se déroulera à huis clos en présence de délégués d’Algérie et de Mauritanie.. Débat constructifLe rapport du secrétaire général de l’Onu fait suite à la résolution 1754 dans laquelle le Conseil demandait aux parties en conflit d’engager des négociations de bonne foi, sans conditions préalables, en tenant compte des développements survenus les mois précédents. Ceci dans le but de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable par les deux parties. Ces négociations, qui s’étaient déroulées les 18 et 19 juin dernier, ont été sanctionnées par un communiqué de l’envoyé personnel du secrétaire général Ban Ki-moon pour le Sahara, Peter Van Walsum, qui les avait conduites en sa qualité de facilitateur désigné par les Nations unies. En attendant, et pour éclairer l’opinion publique dans les provinces du Sud, Khalihenna Ould Errachid a présidé, vendredi dernier, une session extraordinaire du Conseil royal consultatif sur le Sahara (Corcas) à Laâyoune. Cette session a été consacrée en grande partie au contenu du 1er round des négociations de Manhasset. Sur instructions royales, le Corcas a également abordé les derniers développements de la question de l’intégrité territoriale en présence de chioukhs, représentants des tribus, élus et membres du Conseil. Khalihenna Ould Errachid a affirmé, à l’issue de cette session extraordinaire, qu’elle a été l’occasion d’exposer les détails et le déroulement des négociations. «Les débats entre les membres du conseil ont été constructifs et se sont déroulés dans un climat empreint de patriotisme», a-t-il relevé. Les membres du Conseil ont exprimé, a-t-il ajouté, «leur appui à la manière avec laquelle se sont déroulées ces négociations et à la position de la délégation marocaine quant à leur déroulement». Une solution définitive du conflit ne peut se concrétiser qu’à travers l’application de l’Initiative de l’autonomie. Une solution, juste et globale, acceptée par toutes les parties et considérée par le droit international comme étant une réelle forme d’autodétermination, a-t-il souligné.«Nous voulons dire à nos frères du Front Polisario qu’ils doivent savoir que la question du Sahara exige beaucoup de réalisme et de compromis pour parvenir à une solution qui satisfait toutes les parties et qui est, de surcroît, une forme d’autodétermination», a-t-il dit. «Je les appelle comme je l’ai déjà fait à New York à reconnaître que le règlement des questions politiques passe par le compromis et le consensus», a-t-il enfin ajouté.J.E. HERRADI

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      mar[email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc