×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Safi: Le Géo Trouvetou qui n’était pas fait pour la marine

Par L'Economiste | Edition N°:2057 Le 05/07/2005 | Partager

. Abderrahim Agdiche démissionne pour se consacrer à l’informatique . Il a reçu des trophées et des médailles d’orL’esprit inventif et bouillonnant d’idées, Abderrahim Agdiche se voue passionnément à la recherche scientifique. A son actif, une quarantaine d’inventions de tout bord, dans les domaines maritime, de l’industrie, de l’aéronautique, dans l’économie de l’énergie et de l’eau et d’autres. Il a même mis au point un jeu de cartes pour non voyants. Ex-officier de la marine marchande, il était devenu commandant de bord et par la suite pilote de port au sein de l’Odep jusqu’en 1993.“Je me suis lassé du marasme de mon travail et ai été séduit par le boom technologique à l’époque, explique Abderrahim Agdiche. Il démissionne pour créer sa propre entreprise “Pixart Maroc” spécialisée dans les travaux informatiques. Une grande partie de ce qui reste de mon salaire est dédiée à la recherche scientifique, dit-il. En 1995, il invente le “paillet pneumatique” pour colmater les brèches et les voies d’eau dans les navires. C’est avec fierté que Abderrahim présente sa “Règle rapporteur” de navigation, actuellement en commercialisation, pour la mesure et le traçage des données nautiques sur les cartes marines. Durant l’année 1992, il expose pour la première fois au Salon international de l’invention et de l’innovation à Casablanca. Driss Jettou, alors ministre de l’Industrie accompagné d’un expert en transfert de technologie sont restés longtemps dans mon stand pour voir et parler de mes inventions, se rappelle Abderrahim. Depuis, il a reçu 3 trophées aux concours Hassan II pour l’innovation. Ainsi que 3 médailles d’or, 2 d’argent et une autre de bronze. L’inventeur caresse le souhait de participer avec ses inventions à des salons étrangers. Notamment celui de Genève où se trouvent des investisseurs et des traqueurs de brevets. Chaque produit ou technique primé à Genève trouve acheteur, indique avec envie Abderrahim. Ce dernier gère aussi un portail de tourisme au Maroc. Il invite vivement les internautes avisés à consulter son site: www.marocreservation.com.De notre correspondant, Mohamed RAMDANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc