×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Risma: Premiers bénéfices depuis sept ans

Par L'Economiste | Edition N°:2482 Le 12/03/2007 | Partager

. Le modèle économique de la chaîne Ibis fait recette. Taux d’occupation 2006: 18 ponts au-dessus de la moyenneRisma, fonds d’investissement du groupe Accor au Maroc, vient d’enregistrer ses premiers bénéfices, en avance d’un an sur son business plan initial, après sept ans de développement. C’est le duo dirigeant du groupe, Jean-Luc Motot et Marc Thépot qui en ont fait l’annonce, lors d’un point de presse, vendredi dernier, au siège de la Bourse de Casablanca. Le résultat net part du groupe consolidé en 2006 s’élève à 56,8 millions de DH pour un chiffre d’affaires de 750 millions de DH, en progression de 19% par rapport à l’exercice précédent. Pour Thépot, «cette performance résulte d’une conjoncture globalement favorable avec des arrivées de touristes en hausse de 12%». Une tendance haussière qui s’est maintenue sans discontinuité au-dessus des performances de 2005. Même les pics des rendez-vous planétaires (Coupe du monde, juin-juillet 2006) n’ont pas réussi à renverser cette tendance. Les statistiques officielles font état de 6,5 millions d’arrivées pour 16,3 millions de nuitées. Pour le deuxième indicateur, le groupe a enregistré une évolution de 7%, par rapport à 2005. Accor Maroc tient ses performances de ses unités Sofitel, 5 au total, dont la contribution à l’excédent brut d’exploitation consolidé de 180 millions de DH s’est élevée à hauteur de 76% en 2006. Il n’empêche que si Thépot parle globalement de «montée en régime des hôtels récemment ouverts» et la performance de Sofitel Marrakech «liée en partie à la fermeture de La Mamounia pour rénovation», pour expliquer cette embellie, il tire chapeau bas au modèle économique du réseau Ibis Moussafir. Car avec 12 unités pour 1.260 chambres, Ibis a réalisé 43% des capacités totales d’accueil du groupe. En termes de nuitées réalisées, sa contribution se situe à 37%, avec 397.068, maintenant ainsi une variation positive de 12% par rapport à l’exercice 2005. Le modèle économique des hôtels Ibis dont 70% de sa clientèle est nationale, voulu par le management du groupe, en fait un acteur stratégique dans la recherche de performance économique. La contribution de la chaîne Ibis au chiffre d’affaires s’est élevée à hauteur de 19% en 2006 et 18,6% au résultat opérationnel. Premier opérateur hôtelier du Royaume, le groupe Accor Maroc, fort d’une capacité d’accueil de 2.915 chambres pour 21 unités réparties à travers 12 villes, poursuit son programme de développement. En termes de taux d’occupation, le groupe a réalisé 67,2% contre 49% pour le marché.Par ailleurs, le regain de l’activité touristique, sur les principales destinations du pays, à l’exception de Fès et Ouarzazate, s’explique par les ouvertures de liaisons aériennes de point à point ouvrant la destination à de nouveaux marchés émetteurs. La forte croissance de nuitées (+10% à Casablanca), l’augmentation de capacité classée de 10.000 lits additionnels ou encore de l’amélioration du taux d’occupation de 2 points, soit 49%, sont autant d’éléments favorables à une bonne activité. Ajoutés à cela la signature de 49 accords de promotion avec des tour-opérateurs et des opérateurs dans la distribution touristique de marchés cibles dont le Royaume-Uni (la plus forte croissance des arrivées en 2006 avec 41%) et l’augmentation de 10% des fréquences aériennes hebdomadaires par rapport à l’année dernière. B. T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc