×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Affaires

    Settat: Le plan d’action de la Radeec pour 2007

    Par L'Economiste | Edition N°:2482 Le 12/03/2007 | Partager

    . 370 millions de DH d’investissements prévus pour 2007/2011. L’INDH contribue à hauteur de 29 millions de DHLa Régie autonome de distribution d’eau et d’électricité de la Chaouia (Radeec) va investir près de 370 millions de DH entre 2007 et 2011 dans les activités eau et assainissement liquide. Au cours de la période 2002-2006, ces investissements ont été de l’ordre de 222 millions, soit donc une augmentation de 148 millions de dirhams.La plus grosse partie des investissements prévus au cours des cinq prochaines années concernera 2007 et 2008 (respectivement 103 et 110 millions). Par catégorie, c’est la réalisation d’infrastructures qui absorbera plus de 50% de l’investissement global.A signaler que 98 millions de DH ont été réservés à la réalisation de projets d’assainissement liquide dans les différentes communes où la Radeec est présente. Il s’agit des communes de Sidi Laïdi (4,4 millions), Oulad Saïd (11 millions), Ras El Aïn (15 millions), Guisser (15 millions), Oulad Abbou ( 8 millions), Tlat Loulad (20 millions) et Oulad Mrah (24 millions). Le financement sera assuré à raison de 50% par la Régie, 19% par les communes concernées, 17% par le ministère de l’Intérieur et 14% par le ministère de l’Aménagement du territoire.Dans le même chapitre, l’INDH a pris l’engagement pour faciliter l’accès des populations défavorisées aux services de l’eau et de l’assainissement. Près de 29 millions de DH leur seront réservés. Sur ce montant, quelque 18 millions seront consacrés à l’eau potable. Ce seront ainsi 2.091 branchements réalisés au profit de 5.400 foyers, soit une population de 27.054 personnes.L’assainissement liquide coûtera, pour sa part, 11 millions de DH. 4.000 foyers vont en bénéficier, soit 1.576 branchements au profit de 19.445 personnes.Par ailleurs, la Radeec s’est également investie dans la lutte contre la pollution et dans la préservation de l’environnement. La Régie a ainsi élaboré une étude relative à l’identification des sources de pollution industrielle et aussi au suivi des installations de prétraitement industriel. Elle a, dans cet objectif, élaboré un projet de prescription propre aux rejets des établissements du secteur industriel. Enfin, un protocole d’accord avec la société Settavex est en cours d’élaboration. De notre correspondantAbdellah ECHAKHS

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc